130 élus locaux réintégrés à leur poste après leur disculpation

Le ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales Noureddine Bedoui a déclaré lors de la séance d’examen des projets de lois relatifs au régime électoral et à la haute instance de surveillance des élections, que « sur plus de 250 élus locaux suspendus, 130 ont réintégré leur poste après avoir été disculpés” des accusations dont ils ont fait l’objet ».

Il a en outre souligné qu’un “examen de tous les cas est actuellement en cours et que chacun sera rétabli dans ses droits”.

Tout en affirmant que certains des élus suspendus “se trouvent dans une situation sociale critique”, le ministre a annoncé qu’à l’avenir aucun élu ne sera suspendu avant que la justice n’ait rendu un jugement définitif l’impliquant dans un dossier”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *