4 500 TPE distribués par la BDL aux commerçants

Plus de 4 500 TPE (terminal de paiement électronique) conçus par la société d’automatisation des transactions interbancaires et de monétique (SATIM), ont été distribués aux commerçants en 2017, a-t-on appris auprès de Mme Taleb Nawel, directrice centrale du développement du paiement électronique au niveau de la direction générale de la Banque du développement local (BDL).

Intervenant lors de la journée de sensibilisation organisée au palais de la culture « Abdelkrim Dali » en présence du secrétaire général de la wilaya de Tlemcen, Amieur Mohamed, du directeur du pôle commercial BDL, Bekkouche Mohamed, de la directrice-adjointe du pôle commercial BDL, Tchenar Dalila, de la directrice-adjointe des entreprises BDL, Benamar Amel, du directeur-adjoint des particuliers et des professionnels BDL, Touati Boumediene et du coordinateur commercial et force de vente BDL de Tlemcen, Hassar Djawed, Mme Taleb a indiqué que « le chiffre de ces appareils électroniques capables de lire les données d’une carte bancaire, d’enregistrer une transaction, et de communiquer avec un serveur d’authentification à distance, va doubler cette année 2018, afin d’offrir à nos clients la possibilité du règlement par carte bancaire, de leur faire bénéficier d’un versement garanti des paiements, et pour leur permettre également de profiter d’encaissements rapides, sans avoir à se déplacer dans leurs agences bancaires en limitant la manipulation d’espèces.

Pour cette opération de modernisation, nos banques ont été dotées d’agents-managers commerciaux et d’assistants commerciaux ». Dans ce sillage, la même responsable a annoncé qu’une caravane de sensibilisation et d’information sur le paiement électronique, sponsorisée par l’association des banques, sera lancée du 1er juillet au 31 du même mois à travers de nombreuses wilayas du pays. « Le but essentiel de cette caravane qui touchera le maximum possible de citoyens dans les lieux publics et plages des villes côtières, est de faire la promotion du paiement électronique et pour promouvoir l’utilisation des cartes de paiement en ligne et sur les TPE par les porteurs de cartes.

Nous voulons informer les commerçants et les clients sur les modalités d’intégration des moyens de paiement par cartes. On a migré pour un nouveau système d’information SI-NASR, pour que le client devienne le client de la banque. C’est un système qui répond aux normes internationales notamment en ce qui concerne les opérations bancaires, tels que les virements, les paiements, la télé-compensation, et les opérations de commerce extérieur », a-t-elle précisé.

Pour sa part, le secrétaire général de la wilaya, Amieur Mohamed, a mis en exergue dans son intervention « l’introduction des innovations technologiques au sein de la banque, qui n’est plus un choix mais plutôt une nécessité, sachant que la monnaie fiduciaire et les chèques sont les moyens de paiement les plus coûteux pour la société. C’est pour cette raison que plusieurs pays à travers leur autorité monétaire ont sollicité le recours aux moyens de paiement électronique pour bénéficier de la technologie en utilisant des moyens de paiement électronique en ligne moins coûteux. Le développement de la technologie a amené les autorités bancaires algériennes à investir progressivement dans les nouvelles technologies de l’information et de communication (TIC). Ces derniers sont devenus des moyens incontournables au développement de l’activité bancaire et en particulier l’amélioration et modernisation du système de paiement ». Citant comme exemple dans ce domaine la Chine, M. Amieur a ajouté que « grâce aux progrès technologiques, les banques de ce pays que j’ai eu l’occasion de visiter l’année écoulée lors d’une mission de formation avec d’autres hauts cadres et fonctionnaires algériens, ont mis au point de nouveaux réseaux de paiement, particulièrement dans l’environnement en ligne et ce en vue de promouvoir la gestion des paiements, le métier de base de la banque, et protéger les utilisateurs contre des pertes indues ».

Khaled Boumediene (Le Quotidien d’Oran)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *