Art et environnement font bon ménage

Photos: Ougouti Moulay Ahmed.

La campagne de sensibilisation sur l’environnement organisée du 02 au 06 octobre par l’association El Basma des arts plastiques, en collaboration avec l’agence allemande de coopération internationale pour le développement (Gesellschaftfûr Internationale Zusaammenarbeit), a pris fin jeudi à Tlemcen, en présence du wali de Tlemcen, Benyaïche Ali, des représentants des secteurs de la forêt, de l’environnement et de la culture.

Cette manifestation artistique présentée sous forme de «La kheïma de l’environnement et d’art plastique», a regroupé au palais historique d’El Mechouar près d’une cinquante de peintres et sculpteurs du territoire national, pour croquer dans des créations conceptuelles, figuratives ou abstraites, toutes les beautés de la nature à l’aquarelle, et réaliser des œuvres d’art sur la récupération des déchets et la propreté de l’environnement, en vue de faire passer le message sur la préservation et la protection de l’environnement.

Pour exprimer leur imaginaire pour la protection de l’environnement, ces artistes ont utilisé divers moyens tels, la technique mixte, le pastel et l’encre, l’encaustique, ainsi que les couleurs chaudes, les contrastes et les détails, qui sont présents dans leurs très beaux tableaux aux textures naturelles. «Je suis très content d’avoir participé à cette manifestation artistique de l’environnement, parce que j’aime l’environnement et nous devons le protéger pour vivre longtemps. C’est une excellente façon pour moi de se connecter avec les autres et de communiquer à autrui sa passion pour l’environnement, l’écologie, la propreté du milieu, et la préservation de la nature, qui me tiennent à cœur et dont je suis très sensible», a indiqué un artiste peintre de la ville de Tlemcen.

Pour un autre artiste sculpteur de Sidi Bel Abbès, «cette rencontre nationale doit tirer la sonnette d’alarme sur la dégradation permanente de notre environnement. Notre rôle en tant qu’artistes est de susciter une plus grande prise de conscience du citoyen envers la nature et ses composantes et promouvoir l’intérêt des œuvres artistiques pour sa protection».

Parallèlement, deux conférences ont été présentées sur les thèmes de «la culture et l’environnement», et «l’art plastique et l’environnement». En outre, une exposition collective sur l’environnement a été réalisée par des artistes plasticiens de la wilaya à la maison de la culture «Abdelkader-Alloula».

A l’issue de ces journées de l’environnement qui se sont achevées sur une note de satisfaction générale, le wali, le président de l’APW et le directeur de l’environnement ont décerné à l’ensemble des 48 artistes des attestations d’honneur.

Khaled Boumediene (Le Quotidien d’Oran).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *