Benghebrit veut préserver l’identité et les composantes de la personnalité algérienne à l’école

LL2_8973

Par Khaled Boumediene

La ministre de l’éducation nationale Nouria Benghabrit a exprimé, dimanche à Tlemcen, sa détermination pour mettre en œuvre toutes les recommandations de la commission nationale «indépendante» de la réforme du système éducatif afin de faire de l’école algérienne une école de la qualité et de la réussite, tant attendue conformément aux vives aspirations de la société algérienne. Animant une conférence de presse à l’hôtel « Les Zianides » en marge de sa visite à l’occasion du déroulement des épreuves du baccalauréat dans la wilaya de Tlemcen, la ministre a rappelé les grands principes de la loi d’orientation sur l’éducation nationale, qui visent à renforcer le rôle de l’école comme élément de consolidation de l’identité nationale et de l’unité du peuple algérien.

« Nous sommes résolument décidés à appliquer les conclusions formulées par la commission nationale de la réforme du système éducatif, pour préserver l’identité et les composantes de la personnalité algérienne à l’école, et promouvoir les valeurs relatives à l’islam, à l’arabité et à l’amazighité de l’élève. Nous avons besoin de faire distinguer la personnalité de l’Algérie chez l’élève et de l’édifier à nouveau. L’algérien a sa propre personnalité et ses propres référents. Cette personnalité apparait dans sa religion, dans sa langue, dans ses mœurs, dans sa tradition, enfin dans son histoire. Il faudrait donc une vraie refonte pédagogique pour renforcer la spécificité de la personnalité algérienne à l’école, durant les différents paliers de l’élève ”, a souligné la ministre de l’éducation.

Elle a affirmé dans ce sens, que tous les efforts seront consentis pour le changement de certaines pratiques pédagogiques et l’élimination des insuffisances et des dysfonctionnements, qui affectent toujours la qualité des enseignements dispensés ainsi que le rendement du système dans son ensemble. Pour la première responsable du secteur de l’éducation, le grand défi de son secteur est d’améliorer  la qualité des enseignements et changer le système d’évaluation pour être au diapason des changements survenus et des attentes des apprenants du 3e millénaire. Mme Benghebrit, a en outre, estimé que les parents d’élèves doivent s’impliquer davantage dans l’accompagnement de leurs fils et soutenir la scolarité de leurs enfants afin d’arriver à une meilleure qualité de l’éducation.

Mme Benghebrit a rappelé également les efforts consentis par le ministère pour assurer une crédibilité aux examens du baccalauréat dont une campagne sensibilisant les élèves à ne pas recourir aux moyens technologiques pour tricher et informant sur les mesures prises en collaboration avec les services de la sûreté, de la justice et de la poste et technologies de l’information et communication (PTIC) pour dissuader toute fraude aux examens. Pour la formation des enseignants, la ministre a indiqué qu’il est très important de former et d’assurer une formation continue aux enseignants pour parvenir à dispenser un enseignement de qualité aux élèves. A ce titre, elle a souligné que Tlemcen aura son institut de formation avant même la fin de l’année en cours.

Par ailleurs, l’inspecteur général du ministère de l’éducation nationale, M. Messeguem Nedjadi, a indiqué à notre journal, que près de 2 millions d’élèves de la 1 ère année et 2 ème année du primaire, ainsi que de la 1 ère année du moyen, vont bénéficier dès la rentrée prochaine des classes, de manuels scolaires, qui sont actuellement en phase d’évaluation et d’homologation par une commission désignée à ce titre par le ministère de l’éducation nationale. Dans ce cadre, une formation sur ces manuels touchera tous les inspecteurs de ces deux cycles d’enseignement. M. Messeguem, a, en outre, affirmé que la distribution de ces manuels touchera progressivement quelque 8 millions 500 000 élèves. A noter, que le ministère de l’éducation nationale contient quelque 700 000 fonctionnaires dont 400 000 enseignants.

 

One thought on “Benghebrit veut préserver l’identité et les composantes de la personnalité algérienne à l’école

  • 30 mai 2016 at 14 h 03 min
    Permalink

    Jean-Charles Scagnetti
    Identité ou personnalité algérienne ?L’édification d’une algérianité(1962-1988)

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *