BNA Tlemcen : bureaucratie, quand tu nous tiens !

zzzzzzzzzzzzzzzz

Pour l’ouverture d’un compte à titre commercial auprès des banques publiques ayant pignon sur rue à Tlemcen, il est demandé aux futurs titulaires de fournir un dossier comportant la photocopie du registre de commerce légalisée par le CNRC, un certificat de résidence, les copies de la carte fiscale et du NIS, une une pièce d’identité ainsi qu’un premier versement de 10.000 dinars. Déjà avec toute cette paperasse, le client est embarrassé et a tendance à se retourner vers les banques privées où la souplesse dans la démarche est plus perceptible.

Or au niveau de la BNA en plus de tous ces documents, il est exigé une demande manuscrite, un acte de naissance, un extrait de rôle, la copie de l’acte de propriété ou du bail de location.

Comment se fait-il, se demandent les clients potentiels, que les banques publiques qui sont régies par la même tutelle, divergent dans la constitution des dossiers qui devrait être identique. Au moment où l’Etat prône davantage de souplesse dans la fourniture des documents dont la liste devrait être limitée à sa plus simple expression, ceci pour lutter contre la bureaucratie, à la BNA on ne l’entend pas de cette oreille.

B. A

Liberté

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *