Les bouchers ambulants pointés du doigt

Malgré leur caractère nuisible à la santé du consommateur, des pratiques commerciales sont toujours encouragées par le laisser-aller des services censés veiller sur l’hygiène, la sécurité sanitaire et la qualité. La vente de viande dans les souks est l’une de ces menaces permanentes sur la santé publique.

Au fameux marché bihebdomadaire de Maghnia, «Souk Tleta», le constat dépasse l’entendement. Il porte bien son nom, ce souk où des marchands ambulants de viande douteuse d’origine inconnue et ne portant aucun signe apparent de contrôle vétérinaire, exposent leur marchandise sur des étals de fortune sans respect aucun du minimum d’hygiène. 1.000 DA le kg de viande bovine alors que son prix chez le boucher est de 30 ou 40% plus cher ! Les prix sont là pour séduire les clients et leur faire oublier les conditions déplorables dans lesquelles la viande est exposée. Ces marchands activent librement dans ce créneau ignorant ou défiant la réglementation.

Ils ne sont inquiétés ni par les services de sécurité ni par les services de l’APC encore moins par les services du commerce. Malgré l’urgence de la situation, l’inspection du commerce ne semble pas concernée par cette pratique.

«Ce n’est pas notre rôle que de contrôler les commerçants ambulants, c’est celui de la police ou du service de l’APC», nous lance un agent de contrôle de l’inspection du commerce. Un citoyen affirme avoir signalé ce phénomène à l’inspection du commerce à plusieurs reprises mais en vain. Notre interlocuteur dénonce des «boucheries dont les présentoirs et les supports et moyens de découpe sont sommaires et la viande exposée au soleil et à la poussière».

D’autres pratiques non moins nocives pour la santé publique sont devenues courantes. La viande est hachée et préparée au préalable et exposée à la «barbe» des contrôleurs, les boissons de toutes couleurs, les yaourts, fromages, lait et dérivés sont entassées dehors sous le soleil !

Cheikh Guetbi (Le Quotidien d’Oran).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *