Chetouane : Le retard dans l’exécution des travaux des 1 000 logements sociaux irrite le wali

photo-wali-chetouane-1 photo-chetouane-wali-2

Par Khaled Boumediene.

 

En visite, mercredi dernier, dans la commune de Chetouane, le wali de Tlemcen, Saci Ahmed Abdelhafid, n’a pas caché son mécontentent devant «la mauvaise prise en charge» du projet de réalisation des 1 000 logements sociaux (F3) à hay El Heumri. « Ce qui me déplaît, c’est le nombre insuffisant de la main d’œuvre affectée pour ce chantier de 1 000 logements. Au lieu de 200 ouvriers je ne vois là qu’une centaine, c’est insuffisant ! Il faut que vous renforciez le chantier pour accélérer la cadence des travaux, d’autant plus que les travaux accusent un retard de 13 mois. Il faut rattraper ce retard et je vous donne un mois pour réparer à cette insuffisance ! », a indiqué le wali aux responsables de l’entreprise chinoise G.C.I.B.X, chargée de la réalisation du projet des 1000 logements.

Le taux d’avancement des travaux est de 18,60%. Le coût de ce programme de logements, inscrit dans la cadre du programme quinquennal 2010-2014 s’élève à 2.512.500.000,00 DA.    Le délai d’exécution des travaux est de 30 mois.

Le premier responsable de l’exécutif s’est enquis sur place sur les variantes de la route de deux kilomètres qui reliera cette future cité urbaine à hay Ouzidan, avant de visiter les travaux d’aménagement urbain réalisés dans les quartiers de M’sala et Ouzidan et procéder à l’inauguration d’une nouvelle annexe communale à Ouzidan.

Au niveau de djebel Hamadouche, M. Saci Ahmed Abdelhafid, s’est enquis du terrain d’une superficie de 100 hectares destiné à la création d’une zone d’activités dans la daïra de Chetouane. Il a dans ce cadre exigé des responsables concernés d’entamer très rapidement les procédures nécessaires afin de lancer rapidement les travaux de réalisation de cette zone.

A Sidi-Aissa, le wali a présidé une opération de raccordement de 281 foyers au réseau de gaz naturel. Cette opération de de mise en gaz d’une distance de 8 kilomètres, a été réalisée dans le cadre du programme quinquennal 2010-2014. Elle a nécessité un investissement public de 16 milliards de centimes. Le branchement au gaz individuel par foyer est de l’ordre de 56 930 DA.

Avant de clôturer sa visite dans la commune de Chetouane par le groupement d’habitat rural d’El Bayada et l’école primaire, située au nord de la ville de Chetouane, le wali a visité les chantiers de réalisation des 400 logements sociaux et le CEM de Saf Saf.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *