Une cinquantaine d’artistes plasticiens pour la sensibilisation sur l’environnement

Par Gadiri Mohammed

Dans le cadre de la coopération algéro-allemande et sous le haut patronage de la ministre de l’environnement et des énergies renouvelables et du wali de Tlemcen, l’association El Basma des arts plastiques de Sidi Bel Abbès en collaboration avec l’agence allemande de coopération internationale pour le développement ( Gesellschaft fûr Internationale Zusaammenarbeit (GIZ) Gmbh organise une rencontre nationale ” la Kheîma de l’environnement et d’art plastique” avec la participation d’une cinquantaine d’artistes peintres et sculpteurs du territoire national ( du 3 au 6 octobre 2017).

Selon Farid Daz le président de cette association rencontré au site historique du Méchouar, “un programme est établi pour cet évènement et concerne un travail d’atelier en plein air sur la récupération des déchets et d’exécuter des œuvres d’art et d’autres sur le thème de l’environnement”.

En plus deux conférences thématiques seront présentées sur la culture, l’environnement et  la relation entre l’art plastique et l’environnement. Ceci en plus de la tenue d’une exposition collective à la maison de la cultureregroupant  tous les travaux exécutés par les artistes plasticiens.

De son côté Ahmed Fekaîri directeur de projet gestion des déchets et économie circulaire à l’agence allemande (GIZ) Alger, nous dira “que cet évènement est de la sensibilisation des citoyens sur l’environnement et l’art avant tout; c’est une culture et un état d’esprit qui demande un nouveau comportement dans le mode de consommation et dans le choix du mode de vie, de la sensibilisation sur l’impact du changement climatique, comment choisir, se comporter, consommer les choses qui ont un impact sur l’environnement en général.”

Et il a ajouté “que c’est dans ce sens que nous avons fait appel aux artistes plasticiens et sculpteurs pour nous accompagner dans la sensibilisation, parce qu’ils ont une grande réceptivité et ce sont des acteurs influents dans la société”.

En plus des conférences seront présentées sur le changement climatique et la problématique des déchets ménagers avec également la tenue d’une exposition à El Méchouar sur le projet de la gestion des déchets et l’économie circulaire, sur la diversité biologique et aussi sur les changements climatiques en collaboration avec le ministère de l’environnement et des énergies renouvelables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *