La cité des 1060 logements d’Imama dans l’obscurité depuis des années

La cité des 1060 logements d’Imama, à forte densité de population dans la commune de Mansourah est plongée dans l’obscurité à cause des ampoules grillées des lampadaires qui n’ont pas été changées. Cette situation perdure depuis des années.

Les membres de l’association de la cité ont saisi plus d’une fois l’APC pour tenter de remédier à cette situation, mais en vain. Pour trouver leur chemin et pénétrer à leurs demeures la nuit, les citoyens sont obligés d’utiliser les torches de leurs téléphones portables.

Il n’y a que le grand boulevard d’Imama qui est éclairé. Les espaces de stationnement pour véhicules et l’entrée des dizaines de bâtiments de la grande cité demeurent dans le noir depuis belle lurette. De temps en temps, on trouve un lampadaire en marche, au milieu de dizaines d’autres en panne.

L’APC de Mansourah est de nouveau interpellée pour envoyer ses équipes techniques sur terrain afin de rétablir la lumière, source de sécurité de la population.

TST

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *