Les collectivités locales doivent s’adapter

Photos: Ougouti Moulay Ahmed

Le 50ème anniversaire de la commune a été célébré cette année dans un contexte particulier marqué par d’importantes évolutions dans les missions locales, compte tenu de la situation économique difficile que vit le pays après la chute des prix pétroliers.

Lors de son allocution d’ouverture de la journée «portes ouvertes sur la commune» organisée en fin de semaine au palais de la culture Abdelkrim Dali, le wali de Tlemcen, M. Saci Ahmed Abdelhafid, a mis l’accent sur l’évolution qualitative de l’action des missions de la commune, intégratrices des politiques publiques dans les champs du logement, de la jeunesse, de la santé, des travaux publics, des ressources en eau, du gaz et de l’électricité, des transports, de l’environnement, du commerce, de la solidarité, de la formation, de l’emploi, l’aménagement du territoire et l’urbanisme, ainsi que les efforts déployés pour le développement de la démocratie locale et la modernisation de cette institution constitutionnelle, fondamentale dans l’organisation du pays, et ce en application des orientations du président de la République et le gouvernement.

«Tout le monde sait les étapes importantes franchies par la commune depuis la promulgation, le 18 janvier 1967, du premier texte de l’assemblée populaire communale, qui est le point de départ du développement économique, social et culturel dans la commune. Avec l’inscription de la décentralisation dans notre constitution, la commune est désormais le patrimoine de tous les Algériens. C’est grâce à la stratégie de la gestion des affaires locales menée depuis cette date par l’Etat, et aux immenses progrès enregistrés ces dernières années que cette collectivité territoriale de base de l’Etat est aujourd’hui une vraie assise de la décentralisation qui incarne l’essence de la démocratie locale et de la démocratie participative. La commune est désormais un vrai lieu de participation des citoyens à la gestion des affaires publiques, permettant aux élus locaux d’exercer leurs prérogatives dans tous les domaines de compétence qui leurs sont dévolus par la loi».

Rendant un hommage aux personnes décédées qui ont payé de leur vie leur engagement au service de l’Etat et du citoyen, et aux fonctionnaires et employés vivants, qui ont loyalement servi les collectivités locales de la wilaya, le wali a notamment souligné qu’ «aujourd’hui, nous devons tous ensemble poursuivre et accompagner ces efforts colossaux déployés par l’Etat, qui ont profondément transformé les pratiques sur le terrain, en insufflant un nouveau souffle, et en redonnant toute la lisibilité qu’exige notre fonctionnement démocratique pour mieux s’occuper du développement local et des affaires du citoyen».

Par ailleurs, le directeur de la réglementation et des affaires générales a présenté un exposé sur les différentes mesures prises par l’Etat pour la modernisation et l’amélioration du service public des collectivités locales de la wilaya.

M. Bensouna Benamar a évoqué dans ce cadre, la généralisation de l’utilisation du fichier national de l’état civil (actes de naissance et actes de décès et de mariage), la généralisation de la numérisation des registres de l’état civil, l’annulation de 14 documents sur 28 de l’état civil, la parution automatique des mentions marginales dans les actes, le registre électronique national, le fichier national des cartes grises, permettant de faciliter la tâche aux citoyens et leur épargner les longues attentes, et les efforts méritoires dans la modernisation des services de l’administration, tels la délivrance du passeport biométrique, la carte d’identité biométrique en attendant le permis de conduire et la carte grise qui doivent suivre prochainement. Le Drag a également indiqué que près de 23 sièges et 32 antennes d’APC ont été réalisés récemment.

En outre, trois communications intitulées «Les finances locales», «Le rôle des collectivités locales dans la promotion de l’investissement», et «L’évolution de la réglementation des collectivités locales» ont été respectivement présentées par Dr. Barka Mohamed Zine, Dr. Boumediene Hocine et Dr. Benbouziane Mohamed.

A noter qu’à l’occasion de cette journée de la commune, les regrettés Nair Talah (APC d’El-Gor), Thabti Mohamed (APC de Sidi Abdelli), Ghaouti Cherif (APC de Tlemen), Chekroun Mohamed (APC d’Ain Fezza), ont été honorés par le wali. Les anciens DEC de 1993, en l’occurrence, MM Khaldi Mohamed (Ain Ghoraba) et Benaiche Benamar (Ain Fettah), ainsi que les anciens grades communaux, MM Besri Boumediene (Bouihi), KariTedj (Ain Tellout), et Maakal Abdelkader (Béni-Snous), ont été eux aussi honorés par le premier responsable de l’exécutif et ce, en présence du secrétaire général de la wilaya, Amieur Mohamed, du P/APW, Chaif Okkacha, du recteur, Djaafour Mustapha, et de nombreux élus et directeurs de l’exécutif de la wilaya.

Khaled Boumediene (Le Quotidien d’Oran).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *