Création du premier espace des amis du CRA

La présidente du Croissant-Rouge algérien (CRA), Saida Benhabylès, a montré sa volonté, lundi à Tlemcen, de multiplier des espaces intitulés «Les amis du Croissant-Rouge algérien», en vue de mobiliser toutes les énergies parmi les hommes d’affaires, les bienfaiteurs, les bénévoles de la société civile, et les partenaires, pour venir en aide à l’ensemble des personnels, volontaires et les jeunes du CRA.

Intervenant à l’occasion de la cérémonie de création du premier espace de ce genre dans la wilaya de Tlemcen, Mme Benhabyles, a souligné que «cette idée des espaces de solidarité taraudait mon esprit depuis 2014, afin de renforcer les capacités du CRA dans le domaine humanitaire tout en relevant le défi de la diffusion de la culture de solidarité et de cohésion entre différentes catégories de la société. Cette nouvelle vision cohérente et adaptée a été initiée par le Croissant-Rouge algérien dans l’optique de trouver des solutions aux défis de l’humanitaire.

Ces espaces de proposition, d’entre-aide, de solidarité, de prévention, d’atténuation des souffrances humaines, d’échange et de réflexion, de préparation et de gestion de catastrophes, sont également un lieu certain pour apporter les solutions adaptées aux nombreux défis existentiels auxquels peuvent être confrontés nos concitoyens vulnérables ou des réfugiés». Elle a indiqué que la wilaya de Tlemcen a été choisie pour abriter cette création, dans l’objectif d’exprimer «la solidarité du CRA avec cette région frontalière qui a enfanté des fondateurs du Croissant-Rouge algérien, à l’image de Boukli Hassene, Tidjani Haddam et Mounia Chentouf».

Dans la même lignée, la présidente du CRA a annoncé la signature d’une convention, le mois prochain, entre son institution et le ministère de la Jeunesse et des Sports pour impliquer les jeunes dans les actions humanitaires et de secours, et renforcer les capacités d’intervention du CRA sur le terrain.

Mme Benhabyles a également évoqué la distribution, lors de cette visite de deux jours à Tlemcen, de 1.000 colis alimentaires et de couvertures (pour une valeur totale de 1,1 milliard de centimes) aux nécessiteux des communes de Bouihi, Sidi-Medjahed, Sidi-Djillali, Bensekrane, Sidi-Abdelli et Sabra, la réalisation de «Dar El Hillal» pour assurer un meilleur accueil aux familles démunies et la réhabilitation d’un local à proximité du CHU pour permettre de prendre en charge des familles venant de diverses wilayas environnantes.

A l’ouverture de la rencontre, le wali de Tlemcen, Benyaiche Ali, a loué les efforts accomplis par l’Etat pour l’amélioration du niveau de vie du citoyen et l’éradication des poches de pauvreté même si elles n’existent pas, selon lui, à Tlemcen.

Affichant sa disponibilité de travailler ensemble pour contribuer efficacement aux actions de solidarité, de secours, de sensibilisation et de prévention des maladies et fléaux sociaux, le chef de l’exécutif a remercié la responsable du CRA d’avoir choisi la wilaya de Tlemcen pour le lancement de sa nouvelle stratégie humanitaire.

Khaled Boumediene (Le Quotidien d’Oran).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *