La CRMA ouvre son guichet d’assurance frontière au port de Ghazaouet

La couverture de l’assurance automobile s’est renforcée au port de Ghazaouet. En effet, après la CAAT et la CAAR, c’est au tour de la Caisse régionale de mutualité agricole (CRMA) d’ouvrir son guichet d’assurance frontière, ce qui va faciliter l’accueil et les procédures d’assurance des véhicules d’émigrés et de voyageurs étrangers à leur arrivée à Ghazaouet.

L’ouverture de ce nouveau guichet a été effectuée dimanche dernier par le directeur de la CRMA de Tlemcen, Dali Khadir en présence du président de la chambre agricole de Tlemcen, Dergal Ali, le président du conseil d’administration de la CRMA, Bendjeddi Tedj, le député Terbeche Abderrazek, les représentants de l’APC et de la daïra de Ghazaouet, des partenaires sociaux de la CRMA, ainsi que de nombreux voyageurs en provenance d’Almeria (Espagne).

L’assurance automobile de la CRMA couvre les dommages matériels et corporels des véhicules de tourisme, des poids lourds et des autobus de 5 à 60 jours dans le cadre de la garantie responsabilité civile. Par ailleurs, des négociations sont en cours avec la chambre de pêche de Ghazaouet pour la signature d’une convention de prise en charge du matériel, appareils et armements terrestres et maritimes de pêche. Selon M. Dali, cette police aura pour objet de soulager les armateurs et les marins des frais résultant d’événements qui se produisent à bord des embarcations et bateaux de plaisance assurés ou qui sont en relation avec leur navigation, son utilisation ou son exploitation et survenus pendant la période de garantie et de garantir les recours, ainsi que les dommages, les pertes et les préjudices.

Dans ce sillage, deux journées de vulgarisation et d’information seront prochainement organisées par les cadres de l’assurance du transport maritime de la CNMA d’Alger en collaboration avec la chambre de pêche, la direction du port de Ghazaouet et les cadres de la CRMA de Tlemcen, l’une au profit des professionnels de l’aquaculture et éleveurs de poissons et l’autre sur le contrat d’assurance sur corps de navire de pêche.

La CNMA envisage de relancer ce produit auprès des navires immatriculés en Algérie pour la prise en charge des dommages qu’ils peuvent subir ainsi que pour les recours de tiers. Comme nous l’a expliqué M. Dali, «cette police a pour objet de garantir les dommages, les pertes, les recours de tiers et les dépenses résultant de fortunes de mer et d’accidents qui peuvent arriver au navire assuré. En plus des corps et appareils moteurs qui sont garantis contre les dommages et pertes subis par le navire, les recours de tiers exercés contre le navire pour abordage du navire assuré, des valeurs agréées sont convenues d’un commun accord assureur-assuré, la police d’assurance garantit l’indemnité d’assistance, frais de procédures de justice engagés avec l’accord des assureurs. Pour l’armement spécial et le matériel de pêche, il est assuré franc d’avaries particulières absolument «FAP-ABSOLUMENT».

L’assureur ne répond que de sa perte totale ou au délaissement du navire. Les engagements des assureurs sont limités à un montant égal à la valeur agréée du corps et appareils moteurs, la valeur d’assurance de l’armement spécial et du matériel de pêche. L’assuré peut opter pour cinq modes de couverture tous risques, risques caractérisés ou FAP sauf, avaries mécaniques majeurs, franc d’avaries particulières absolument, perte totale et délaissement. Pour le contrat d’assurance individuelle en cas d’accident, les garanties de la Caisse nationale de mutualité agricole concernent le décès et l’invalidité permanente et totale de l’assuré.

A noter que la CRMA de Tlemcen dispose déjà d’un bureau local à Ghazaouet. Il a été ouvert le 29 janvier 2017.

Khaled Boumediene (Le Quotidien d’Oran).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *