Dar Yaghomracen : le P/APC présente le bilan de son mandat

Par Omar El Bachir

C’est un maire souriant, avec le sentiment du devoir accompli, qui s’est présenté devant ses concitoyens, au niveau  de  la salle polyvalente de la mairie pour leur exposer d’une façon  bien détaillée le bilan des opérations concrétisées lors de son mandat de 05 ans  à la tête de l’exécutif.

Il faut souligner  que cette nouvelle  communication  de proximité et de transparence en faveur des citoyens, Monsieur Boughazi Omar  l’a adoptée depuis le début de son mandat. Tous les ans le P/APC et ses adjoints  organisent  ce genre de rencontres –bilan  pour être constamment à l’écoute du citoyen, de lui rendre compte des actions réalisées et prendre en considération ses doléances et ses remarques. Quant à la démocratie participative dont on ne cesse de faire la promotion,  elle est effective dans cette commune depuis 2013. Dans chaque quartier il y a un comité de sage   qui  a  la charge  de noter, sur un  registre,  fourni par l’APC, toutes  les doléances des citoyens  et qui il remet aux P/APC quelques jours avant la tenue de la plénière de l APC. C’est dire qu’en matière de nouvelle approche de  gestion, cette petite commune de  5000 habitant, est exemplaire.

Le  P/APC, Monsieur Boughazi Omar, a d’abord donné un compte rendu de l’état des lieux à leur arrivée à l’APC.

Le constat  est peu reluisant.   La commune souffrait  d’énormes  carences dues essentiellement aux gestions approximatives des APC précédentes.  . Il  fera remarquer, en outre,  que la situation de la commune s’est nettement améliorée grâce aux efforts collectifs d’une équipe soudée, soucieuse du bien-être de ses concitoyens. Les exemples de cette amélioration sont  nombreux et les conséquences sont largement visibles  à travers les rues propres et bien entretenues de la commune.

D’emblée,  le P/PAC  s’est  targué  d’avoir réussi  la mobilisation de nouvelles ressources pour  l’autofinancement des projets locaux.  « l’exploitation, rationnelle des bien de la commune et le recouvrement des recettes accumulées depuis des années  a permis  à la commune de récupérer pas loin de 25 milliards de centimes » se félicite la maire.

«  Ajoutés à cela les budgets  PCD  alloués  de l’ordre de 33 milliards de centimes,   le budget de wilaya de l’ordre  de 5.6 milliards de centimes  et les   5.5  milliards de centimes dont a bénéficié la commune  dans le cadre  du Fonds commun des collectivités locales FCCL   totalisant ainsi  un budget global de plus de 111milliards de centimes, plus conséquent que les  budget réunis  des trois APC précédentes »    »

Durant un peu plus de deux heures, le maire et son équipe  ont détaillé les actions engagées dans des domaines comme le social, l’environnement, l’hydraulique, l’habitat, les  équipements publics, les travaux publics, l’éducation  et la santé.  Les projets engagés dans le domaine de l’hydraulique sont relatifs à la rénovation  , l’extension  et la réalisation des conduites de distribution d’eau potable à travers  plusieurs localités de la commune  ainsi que la mise en place d’un réseau d’assainissement au profit de quartiers non encore raccordés, l’extension et la réhabilitation du réseau existant . Toujours dans le cadre du secteur de l’hydraulique, la commune a lancé la réalisation de deux réservoirs d’eau  qui seront  alimentés par l’eau de mer.

Concernant le volet équipement, le P/APC  axe son intervention sur le renforcement du parc roulant par l’acquisition de 07 véhicules dont une benne- tasseuse  et une ambulance, la dotation de la commune en équipement numérique.

Le chapitre aménagement urbain se taille aussi une part importante   puisque plusieurs projets susceptibles d’améliorer le cadre de vie des citoyens ont été réalisés dans cette commune.  D’ailleurs le chef-lieu de la commune    est bien entretenu et la propreté y est remarquable.  Le civisme  des habitants est aussi apparent : les grandes poubelles disposées le long des trottoirs sont très propres.

Pour ce qui des travaux publics, la commune a lancé une opération d’envergure   d’aménagement  d’entretien des chemins communaux, l’extension et la réhabilitation de pistes  et  le revêtement en goudron des  routes principales du  chef-lieu. L’éducation et la santé ne sont pas en reste ; Plusieurs actions ayant trait à l’aménagement des écoles et des structures de santé ont été entreprises ces dernières cinq années. La commune fournit aussi le transport scolaire à tous les élèves habitant un peu loin de leur école. En somme, Le bilan  mentionne  un grand nombre d’opérations réalisées depuis  2013 à ce jour, s’inscrivant dans  le cadre des plans communaux de développement (PCD   du Fonds commun des collectivités locales (FCCL), de l’autofinancement et du budget de wilaya.   Il est donc question,  de ces cinq dernières années  de plus de 111milliards de centimes   à avoir été investis dans une  série d’actions de proximité relatives à l’amélioration du cadre de vie des citoyens.  Pour ce qui est de l’habitat, la commune a bénéficié de 503 aides à l’habitat rural, 71 habitats groupés et 50 logements sociaux. Cependant, l’action phare dont le maire s’est longuement vanté est sans conteste  le raccordement de la commune au réseau de gaz de ville. Malheureusement le  taux de pénétration du gaz de ville ne dépasse pas les 30%. Les projets  accusent un énorme retard  en raison de manque de financement.

Les débats se sont déroulés dans le calme et la discipline. Les questions étaient pertinentes et les réponses du maire entaient éloquentes.

Les quelques  citoyens  que nous avons approchés  s’accordent à dire que la commune a  vraiment changé de visage ces dernières années.  L’amélioration est  effectivement perceptible mais regrette tout de même que le secteur jeunesse et sport  reste  à la traine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *