Deux femmes et un enfant retrouvés morts

Les autopsies médico-légales des corps de deux femmes (âgées de 36 et 20 ans) et d’un enfant (âgé de 11 ans) retrouvés morts par les éléments de la protection civile, jeudi dernier, à leur domicile de Hay Dar El-Ouassini à Maghnia seront pratiquées pour déterminer les causes exactes de leur décès, a-t-on appris hier de sources judiciaires.

« Les circonstances de la mort des victimes ne sont pas connues avec précision, des autopsies médico-légales seront donc pratiquées aujourd’hui à l’établissement public hospitalier de Maghnia ».

Selon les sapeurs-pompiers qui ont transféré les dépouilles à la morgue de l’EPH de Maghnia, «les trois victimes seraient mortes depuis près de trois jours. Au départ nous avons cru à une intoxication au monoxyde de carbone mais toutes les vannes de l’installation du gaz naturel de leur domicile étaient fermées».

Pour rappel, il y a à peine trois jours une femme de 65 ans est décédée asphyxiée au monoxyde de carbone et cinq autres personnes (âgées entre 17 mois et 36 ans) ont été secourues par les éléments de la protection civile à Tlemcen.

Leur état de santé était préoccupant mais leur pronostic vital n’était pas engagé. Une foule nombreuse a assisté à l’enterrement de la défunte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *