Développement local durable : Ghazaouet commune pilote

« La démocratie participative et le développement local durable, intégré et inclusif, pour la gestion des affaires de la commune » est le thème principal auquel s’est articulee la première session de formation ouverte samedi à Ghazaouet, choisie comme zone pilote dans la wilaya de Tlemcen, dans le cadre du programme de renforcement des capacités des acteurs du développement local (CapDel). Il s’agit d’un partenariat entre le ministère de ministère de l’intérieur, des collectivités locales et l’aménagement du territoire, le programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et l’Union Européenne.

Selon Dahmani Mohamed, directeur national du CapDel cette session qui va se prolonger jusqu’au 4 juillet « se propose d’apporter des réponses stratégiques aux attentes des citoyens en matière de services publics de qualité et d’opportunité de création d’emplois et de richesses dans leur commune, sur un horizon de cinq années à travers des plans communaux de développement de nouvelle génération. »

Les bénéficiaires de la formation assurée à l’école de pêche de Ghazaouet par des experts algériens en gouvernance participative et en planification stratégique locale, sont les élus locaux, les cadres de l’administration communale et de la Daïra, les représentants d’associations et de comités de quartiers, les jeunes diplômés, des universitaires et les acteurs économiques de la région. Les encadreurs ont été eux-mêmes formés en avril et mai derniers à Alger par une expertise internationale constituée du consortium Niska-Global Shift Institute (Canada) et du réseau italien des collectivités Felcos-Umbria sous l’égide du CapDel.

Durant cinq jours les séminaristes auront à s’exercer et se perfectionner autour des mécanismes de concertation territoriale en associant les acteurs locaux qui sont confrontés tous les jours à la réalité du terrain en matière de gestion des affaires publiques. Cette activité aura pour fondement les grandes lignes de la charte communale de participation citoyenne mise en avant par le CapDel pour une meilleure gouvernance de la commune. D’autres stages identiques sont prévus sur une période de 18 mois.

Liberté

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *