Douanes : Rencontre sur la surveillance et la sécurisation des frontières

photo-rencontre-douanes-1photo-douanes-2

Par Khaled Boumediene

La direction générale des douanes algériennes organisera, le 23 novembre prochain à l’école des douanes d’Ouled Mimoun, une rencontre d’études sur la surveillance et la sécurisation des frontières au profit de ses officiers et agents.

Cet événement qui verra la participation des cadres supérieurs du ministère de la justice, des officiers supérieurs de l’armée nationale populaire (ANP), du commandement de la gendarmerie nationale et de la direction générale de la sûreté nationale (DGSN), sera organisé sous le thème « sécurisation et surveillance des frontières nationales dans le nouveau contexte  des mutations géostratégiques actuelles et la prolifération des réseaux criminels internationaux ».

Les participants se plancheront sur le rôle de la coordination étroite entre les différentes institutions et corps constitués chargés de la sécurisation et la surveillance des frontières nationales, qui doit concerner l’ensemble des mécanismes de prévention et lutte contre les différentes formes de criminalité qui sévit à travers nos frontières terrestres, maritimes et aériennes, le redoublement de vigilance et de renforcement des dispositifs de sécurité des personnes, des biens et la sécurisation des sièges administratifs ainsi que l’amélioration des conditions de travail des services dans la lutte contre la contrebande, afin de faire face à tout éventuel danger sur les frontières nationales.

Il faut souligner dans ce cadre, que les frontières nationales notamment terrestres du Sud-Ouest du pays sont en butte aux activités des narcoterroristes qui s’adonnent à des multiples activités illégales qui portent atteinte à la sécurité du pays et à l’économie nationale. Les narcotrafiquants et les contrebandiers activent en commun avec les terroristes des différents groupes criminels qui activent dans les pays voisins à nos frontières, d’où la nécessité d’une vigilance constante et du renforcement de la coordination dans les domaines liés aux renseignements, à la prévention et la lutte sur le terrain contre ces criminels dont les activités criminelles concernent en plus du trafic de drogue, la contrebande et la commercialisation illégale d’armes et de munitions.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *