Équipe nationale : les Verts corrigés à Lisbonne, la défaite de trop pour Madjer

Par: Mourad Adoud 

Sans âme et manquant terriblement de volonté, l’équipe nationale de football s’est inclinée lourdement ce jeudi soir à Lisbonne face à son homologue portugaise 3 à 0 (mi-temps : 2-0) en match amical préparatoire disputé au stade de Luz à Lisbonne, dans ce qui est le dernier match du sélectionneur national Rabah Madjer avec les Verts.

Comme il fallait s’y attendre, les Portugais, menés par leur capitaine Cristiano Ronaldo, ont démarré la rencontre tambour battant en assiégeant le camp algérien dès les premières minutes du match.

Étouffés notamment au milieu de terrain, les Verts se sont montrés incapables de rivaliser avec des lusitaniens complètement déchaînés, eux qui restent sur deux matchs nuls, à Braga face à la Tunisie (2-2), et à Bruxelles face à la Belgique (0-0).

Les joueurs de Rabah Madjer, évoluant en (4-1-2-3) ont résisté l’espace de 17 minutes avant d’encaisser l’ouverture du score signée Gonçalo Guedes.  La réaction des Algériens n’a pas été au rendez-vous, puisque les locaux ont continué à dominer les débats, avec à la baguette les deux milieux Bernardo Silva et Joao Moutinho.

Très disponible notamment sur son ail gauche, Ronaldo était à l’origine du deuxième but portugais. Au duel avec Zinédine Ferhat, CR7 a remis un centre millimétré sur la tête de Bruno Fernandes qui ne s’est pas fait prier pour crucifier (37e) le portier algérien Abdelkadir Salhi, préféré à Faouzi Chaouchi.

Il a fallu attendre la 41e minute de jeu pour assister à la première occasion algérienne, suite à un tir de Brahimi détourné en corner par l’ancien défenseur du Real Madrid Pepe.

En seconde période, Madjer a réajusté son secteur défensif en déchargeant Medjani de son rôle à la sentinelle pour le mettre sur la même ligne que Mandi et Bensebaini dans l’axe central, une manière de limiter les dégâts. Procédant désormais avec un schéma de 5-4-1, les Verts allaient encore subir le match.

À la 55e minute, le Portugal enfonce le clou comme à la parade, en ajoutant un troisième but signé ce diable de Gonçalo Guedes, auteur d’un doublé, reprenant de la tête un centre bien dosé de Raphael Guerrero sur le côté gauche.

Entré en cours de jeu à la place de Medjani, l’attaquant Baghdad Bounedjah était à deux doigts de réduire le score à la 89e minute, mais sa reprise de la tête est détournée in-extremis en corner par le gardien de but portugais Rui Patricio.

Poursuivant leur domination, le Portugal a marqué un 4e but à la 81e minute par le rentrant Joao Mario, avant d’être refusé par l’arbitre anglais Craig Pawson après avoir sollicité l’arbitrage vidéo (VAR) pour une main de Guedes.

Une défaite logique pour l’équipe nationale qui devait réagir pour sortir de la spirale négative face au champion d’Europe, alors qu’elle s’enfonce un peu plus dans le doute. Pire, les joueurs algériens n’ont rien démontré ne serait-ce que juste pour rassurer leurs supporters sur leur envie de sortir du fond du gouffre, mais en vain.

Arrivé à la tête de la sélection en octobre dernier en remplacement de l’Espagnol Lucas Alcaraz, Madjer  « est loin de faire l’unanimité », alors qu’il reste sur quatre défaites de rang, dont une concédée avec l’équipe A’, composée de joueurs locaux, le 9 mai à Cadix (Espagne) face à l’Arabie saoudite (2-0).

Le président de la FAF Kheireddine Zetchi a indiqué mercredi que l’avenir de Madjer sera tranché le 24 juin à l’occasion de la réunion du Bureau fédéral, à moins que son sort ne soit scellé bien avant au vu de la contestation populaire de plus en plus importante.

L’E.N prépare sa prochaine sortie officielle, prévue en septembre prochain à Banjul face à la Gambie, dans le cadre de la 2e journée (Gr.D) des qualifications de la CAN-2019 au Cameroun. Lors de la prochaine journée disputée en juin 2017, l’Algérie l’avait emporté face au Togo (1-0) à Blida.

L’équipe alignée : Salhi, Ferhat, Benmoussa, Bensebaini, Mandi, Medjani (Bounedjah, 70e), Boukhanchouche (Benkhemassa, 56e),  Bentaleb, Brahimi (cap), Mahrez, Slimani (Soudani, 85e).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *