Des experts au chevet du Patrimoine

Une équipe d’experts spécialisés dans le Patrimoine culturel, séjourne, actuellement, à Tlemcen, en vue d’encadrer des ateliers au profit de 12 chargés d’inventaire, sur le terrain, recrutés récemment par les directions de la Culture, dans le cadre de l’exécution du programme d’appui à la protection et la valorisation du Patrimoine culturel, en Algérie initié, pour rappel, par l’Union européenne.

Des architectes de renom spécialisés dans le domaine des monuments, sites historiques et du Patrimoine culturel, ont présenté et partagé leurs trois projets de restauration et de réhabilitation du bâti ancien réalisés dans la ville de Tlemcen. Il s’agit du minaret d’Agadir (M. Yacine Fardheb), le complexe de Sidi Boumediene (M. Malek Ait Ouhamou) et le palais d’El Mechouar (M. Abdessamad Chiali) et ce, en présence des responsables de la direction de la Culture, des directeurs des Musées de Tlemcen, de l’expert de UAP (Boussad Aïche) et du directeur général de la revue spécialisée en architecture et patrimoine (Akli Amirouche), qui ont animé un débat avec les experts et professionnels présents au cours de la journée du 28 septembre dernier au palais de la Culture «Abdelkrim Dali».

Selon la direction de la Culture de Tlemcen, l’objectif global de ce programme est d’accompagner la prise en compte du Patrimoine culturel dans le développement économique et humain de l’Algérie à travers la stratégie sectorielle et nationale, en contribuant de matière significative aux actions prioritaires de son identification et sa connaissance (inventaire), sa protection (outils de protection) et sa mise en valeur (outils de gestion et projets pilotes) par un soutien méthodologique, en équipements et formations, aux niveaux central et local selon une logique intersectorielle, et suivant les orientations stratégiques du ministre de la Culture. La période d’exécution telle que définie, commence dès l’entrée en vigueur de la convention de financement et s’achèvera 72 mois après cette date. La durée de la phase de mise en œuvre opérationnelle est fixée à 48 mois et celle de la phase de clôture à 24 mois.

Le programme en question développe 4 grandes actions qui s’inscrivent en adéquation avec les missions premières du ministère de la Culture et pour lesquelles un besoin important de coopération en matière d’outils méthodologiques et de savoir-faire a été constaté.

Par ailleurs, le 1er Salon national des musées a été inauguré mardi dernier, à la Maison de la Culture «Abdelkader Alloula», avec la participation d’une trentaine d’établissements régionaux et locaux, composés en majorité des grands musées nationaux. Organisée par le Musée public national d’archéologie islamique de Tlemcen, en collaboration avec les directions de la Culture et du Tourisme et ce, à l’occasion de la célébration de la Journée mondiale du Tourisme, cette manifestation vise, selon les organisateurs, la promotion du tourisme culturel et archéologique.

Tout le Patrimoine culturel et historique, matériel et immatériel, a été exposé au public tlemcénien qui découvrira toutes les facettes de l’histoire très riche de l’Algérie, depuis la préhistoire à nos jours. Outre, la participation des Musées du Bardo (Alger), Ahmed Zabana (Oran), Ain Defla, Ahmed Bey (Constantine), Saida et Khenchela, qui mettront en valeur leurs divers objets, livres, tableaux et costumes traditionnels, cette manifestation verra également la présence du Musée du Moudjahid de la wilaya V de Tlemcen, qui mettra en valeur la contribution de cette région à la guerre de Libération nationale.

Khaled Boumediene (Le Quotidien d’Oran).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *