La fibre optique pour une meilleure connexion

Le ministère de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique accorde un intérêt particulier au développement numérique des administrations de l’Etat, des petites et moyennes entreprises et des services publics, ainsi qu’au déploiement du réseau de la fibre optique pour la numérisation des supports et équipements permettant l’accès à un débit Internet très élevé et d’une bonne qualité, et ce, afin de concrétiser le programme national dédié à la digitalisation à l’horizon 2020, a indiqué hier à Tlemcen la ministre, Houda Imane Feraoun.

En marge de sa visite d’inspection et de travail effectuée hier dans la wilaya de Tlemcen, Mme Feraoun a appelé les services publics et administrations de l’Etat, les petites et moyennes entreprises et investisseurs à s’approprier les nouvelles technologies, et à profiter des bienfaits de la digitalisation, du numérique et des offres commerciales proposées par son secteur.

Après avoir rappelé la nécessité de la mise en place de «ce plan stratégique qui vise le développement de l’économie numérique entraîne en même temps le développement et la croissance de nombreux autres secteurs d’activités», la ministre a souligné que son département s’est engagé depuis quelque temps sur le terrain pour la mise en œuvre de plusieurs projets permettant de renforcer et améliorer la qualité du haut débit internet pour une meilleure connexion au niveau de tout le territoire national.

Il est à rappeler dans ce contexte, qu’il a été procédé récemment à la mise en place par le gouvernement de deux commissions, l’une «stratégique», présidée par le Premier ministre, et l’autre «technique» sous la coupe du ministère de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique, afin d’examiner toutes les possibilités pour «mutualiser les infrastructures, introduire les nouvelles technologies, dématérialiser les procédures, numériser les administrations et améliorer la qualité des services publics en utilisant les télécommunications. Il faut noter que le réseau de fibre optique de la wilaya de Tlemcen avoisine aujourd’hui les 2000 kilomètres.

Hier, la ministre a donné le coup d’envoi d’un nouveau projet de liaison en fibre optique des localités rurales d’Ain Kébira, Djeballa, El Heumri Benameur, Hashas et la ville de Nedroma, sur une distance de 10 kilomètres, pour permettre la numérisation des équipements des faisceaux hertziens et assurer la liaison de secours de la boucle locale Tlemcen-Ghazaouet via Fellaoucene.

Dans le même sillage, Mme Feraoun a procédé au cours de sa visite au lancement du projet de réseau FTTX et FTTH de la wilaya à partir de la nouvelle ville de Yaghmoracen (ex-Oudjila) pour relier les abonnés des nouveaux centres urbains et des quartiers d’Ouled Mimoun, Tlemcen, Ghazaouet, Remchi, et Maghnia.

Selon Mehdi Khiter, directeur de la poste, des télécommunications, des technologies et du numérique de la wilaya de Tlemcen, 35 projets de réseau FTTX et FTTH sont lancés dans la wilaya pour déployer cette nouvelle technologie.

A Tlemcen, la ministre a également inauguré en compagnie du wali de Tlemcen, Benyaiche Ali, l’agence commerciale d’Algérie Télécom de la place du 1er Mai au centre-ville complètement rénovée selon la nouvelle charte graphique d’AT (Idem pour celle de Nedroma), avant d’inaugurer officiellement le bureau de Poste de Sidi Saïd (réalisé dans le cadre du budget communal de développement).

A Chetouane, Mme Feraoun a donné le coup d’envoi d’un projet de construction du complexe postal. S’agissant de la 4G LTE, l’on apprendra auprès de Mehdi Khiter, que 74 stations sont actuellement déployées à travers le territoire de la wilaya pouvant offrir quelque 52.000 accès.

Khaled Boumediene (Le Quotidien d’Oran).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *