Football/ Algérie-Gambie : faible affluence aux guichets au stade Tchaker de Blida

BLIDA – Un faible afflux est enregistré au niveau des guichets de vente des billets du match entre l’Algérie et la Gambie vendredi (20h30) au stade Mustapha Tchaker de Blida pour le compte de la sixième et dernière journée des qualifications à la Coupe d’Afrique des nations de football (CAN 2019), a-t-on constaté sur place.
“Sur les 22.000 billets mis en vente depuis hier mercredi, 150 seulement ont été écoulés”, a indiqué, à l’APS le directeur de la jeunesse et des sports de la wilaya, Djaafar Naâr, qui effectuait une visite du stade en compagnie de nombreux responsables, dont les membres de la Fédération algérienne de football (FAF).

Le responsable local s’est montré néanmoins optimiste quant à une hausse du nombre des billets vendus, sachant que l’opération de vente “se poursuivra jusqu’à vendredi dans la matinée, au stade ainsi qu’au niveau du club équestre mitoyen”, soulignant, en outre, que ce match a bénéficié de toute la publicité requise, tant par les organes d’information nationaux, que d’autres supports médiatiques.

Si d’aucuns expliquent cette faible affluence par le fait que les Verts “ont déjà en poche leur billet pour la CAN 2019” et que ce match n’est qu’une “simple formalité”, d’autres estiment qui s’agit là du “résultat des campagnes de boycott du match “Khelouh Faregh” (laissez le vide), lancées via les réseaux sociaux, qui appellent à participer aux marches pacifiques, pour un changement politique dans le pays”.
Selon des sources de la direction du stade Tchaker, la première journée de vente des billets, au niveau de cet antre de l’équipe nationale est généralement couronnée par l’écoulement de pas moins de 4000 billets, “au moment où seulement une centaine a été vendue pour le rendez-vous de vendredi”.
Les guichets de vente étaient quasiment vides, en dépit des groupements de jeunes alentours, a-t-on constaté.

Les jeunes interrogés, sur place, par l’APS, étaient divisés entre “partisans et opposants” à ce boycott. “Je suis un grand fan de l’équipe nationale, et je n’ai jamais raté un match, mais le cotexte actuel ne me permet pas d’assister à cette rencontre”, a dit un jeune supporter.

Lui emboitant le pas, un autre jeune homme a assuré: “nous avons un grand match vendredi mais pas sportif”, a-t-il relevé, estimant que “c’est notre devoir en tant que jeunes de contribuer à construire notre pays, qui est plus important que le sport”.

“Il faut boycotter toutes les activités sportives, culturelles et artistiques, durant cette période sensible traversée par le pays”, a dit un autre supporters, avant qu’un fan ne l’intérompe pour dire “je suis contre le boycott, et j’ai déjà acheté mon billet pour ce match que j’attendais impatiemment, car je suis un inconditionnel des Verts ». Il a, néanmoins, affirmé qu’il “participera à la marche du vendredi dans la journée, avant d’aller voir le match en soirée”.
Interrogé sur cette situation, M.Naàr a indiqué que tout se “déroule normalement à notre niveau, et que nous préparons le match comme d’habitude.

Il n’a pas manqué de lancer un appel aux jeunes en vue de venir soutenir leur équipe nationale. “Il existe d’autres espaces pour l’expression politique”, a-t-il ajouté, en plaidant pour l’impératif de donner au monde des “leçons de civisme et d’esprit sportif”, puisque, “nous avons réussi à donner l’exemple en matière d’organisation de marches pacifiques”.

“Actuellement nous en sommes aux dernières retouches concernant la pelouse, qui est dans un bon état , les vestiaires, et toutes les commodités annexes”, a encore, informé le même responsable.

La direction du stade Tchaker a mis en vente prés de 20.000 billets pour un prix unitaire de 300 DA, et 2000 autres pour 500 DA l’unité (tribunes couvertes).
APS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *