Les citoyens appelés à s’impliquer dans la gestion de la commune

La participation des citoyens dans le développement de la commune à travers une gouvernance concertée semble figurer en bonne place dans la feuille de route de la nouvelle APC. Celle-ci ne cesse de multiplier des rencontres avec la société civile afin de permettre aux acteurs de la société civile d’adhérer pleinement à cette nouvelle vision  de gestion communale.

Dans cette perspective, le maire  et ses collaborateurs, à l’occasion d’une rencontre avec les différentes associations  de la commune, organisée ce lundi après-midi  au siège de l’APC, ont réitéré leur volonté de développer un nouveau modèle de gestion basé sur  un travail de concertation.

A travers ces multiples rencontres qui annoncent réellement  les prémices   de la réhabilitation de la place des associations dans la société “en tant qu’acteurs incontournables dans la gestion et le développement de la commune,  la nouvelle A/APC plaide pour la promotion, et la consolidation de ce partenariat naissant et exprime toute sa volonté de dynamiser sa politique de soutien au mouvement associatif

«  La société civile devrait jouer un rôle important aux côtés des élus dans  le développement de la commune dans tous les domaines.  Les associations actives  améliorent le cadre de vie de la population et participent pour beaucoup d’entre elles  à l’animation de la vie locale. En  Proposant  leurs différentes activités culturelles, sportives, humanitaires elles   contribuent à  une vie locale citoyenne et solidaire. L’exemple de cet élan de solidarité qui s’est spontanément ourdi autour des familles nécessiteuses et malades, le mois du jeûne, traduit parfaitement le rôle important que peut jouer les associations dans la vie de la commun » convient le maire M Khaled Fliti .

Et de souligner « Nous avons discerné chez nombreux de nos concitoyens notamment ceux activant au sein  des associations une volonté de contribuer au développement de leur commune, de participer aux actions visant l’amélioration du cadre de vie de leurs concitoyens. De ce fait  nous  sommes tenus  de leur  offrir des espaces d’écoute et de dialogue à tous les niveaux, de les associer dans l’élaboration et l’exécution des projets de développement »

Il est utile aussi de rappeler qu’une charte communale réglementant la participation citoyenne dans la gestion de la commune a été élaborée. Par le biais de « contrat » la commune vient de formaliser cette relation et veut renforcer le lien partenarial entre les associations et la commune.

O.El Bachir (El Watan).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *