Les habitants d’Ouchba rassurés

Le conflit né d’un litige foncier ayant été récemment à l’origine de l’incendie d’une habitation lors d’un affrontement entre des habitants d’Ouchba dans la commune d’Ain Fezza, située à 8 km à l’est de Tlemcen, derrière le mont des célèbres cascades d’El-Ourit, a connu un dénouement heureux.

Ainsi, après une première rencontre de réconciliation tenue en présence des comités de quartier et de sages, des autorités locales de la daïra de Chetouane, des responsables de la Gendarmerie nationale et l’imam de la mosquée de ce hameau de quelque 3.000 âmes, des représentants de la population ont été reçus avant-hier par le secrétaire général, M. Amieur Mohamed, qui assure actuellement l’intérim de wali.

Selon nos sources, ces citoyens qui se sont de nouveau rassemblés devant le siège de la wilaya pour exiger des solutions rapides au conflit et l’annulation des poursuites judiciaires contre cet acte criminel de l’incendie de la maison de deux habitants d’Ouchba, justifié selon eux par «le laxisme des autorités et l’acharnement de ces deux individus qui dilapident leurs terres depuis plusieurs mois », ont été rassurés par le SG-wali de mettre fin aux querelles et de trouver un domicile provisoire aux personnes victimes en dehors d’Ouchba.

Rappelons que des dizaines d’individus armés de gourdins et de barres de fer se sont constitués au cours de la semaine dernière pour se venger et mettre le feu à la maison des deux habitants de cette localité.

Le pire a été évité de justesse grâce à l’intervention rapide et le déploiement impressionnant des éléments de la Gendarmerie nationale à Ouchba. Le risque d’affrontement entre les citoyens a plané sur le village, depuis l’incident de la semaine dernière, n’était-ce la sagesse avec laquelle la Gendarmerie nationale et les autorités de la wilaya ont géré la situation.

Il faut aussi noter la présence sur les lieux d’affrontement du commandant du groupement territorial de la gendarmerie de Tlemcen, colonel Boukhalda Abdelkader, et du commandant de la compagnie d’Ouled Mimoun, pour apaiser les esprits des parties en conflit et éviter les risques de débordement.

Par ailleurs, le secrétaire général de la wilaya s’est engagé à régler le problème du manque crucial d’eau et à raccorder très rapidement la localité d’Ouchba au réseau de dessalement d’eau de mer.

Selon le SG, l’eau de dessalement a déjà atteint la localité très proche de Tegma, il le sera très bientôt pour Aïn Fezza et Ouchba. Des travaux de rénovation et d’extension du réseau d’eau seront lancés incessamment pour alimenter toutes les habitations de cette agglomération nichée sur la falaise, a-t-on ajouté.

Khaled Boumediene (Le Quotidien d’Oran).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *