Hachemi Assad secrétaire général du Haut commissariat à l’Amazighité ouvre le festival estudiantin national de l’art plastique.

Par Gadiri Mohammed

Le secrétaire général du Haut commissariat à l’Amazighité (HCA), Hachemi Assad accompagné, de ses proches collaborateurs Chikhi Mokrane et Nabil Mehdioui enseignants au département des langues et cultures Amazigh de l’Université Abderrahmane Mira de Bejaia, académiciens et chercheurs, des représentants de la faculté des lettres et langues, de la direction de l’éducation de wilaya de Tlemcen, a ouvert ce dimanche le festival estudiantin national de l’art plastique à la salle de conférences du département des langues.

Cette sixième édition, placée sous le parrainage du Haut commissariat à l’Amazighité, sous le thème de “Amazighité, identité et culture”, Timazqa, Tamagit de yidles, avec la participation de 72 artistes plasticiens venant de plusieurs wilayas, avec un programme qui comporte une exposition d’art pictural, des travaux d’ateliers, un concours des meilleurs toiles, et des cours d’apprentissage de la langue Tamazight qui seront données par Razéka Tabrout, Samir Chaker et Rabah, de même que des visites guidées de sites historiques du chef lieu de wilaya et de la ville de Maghnia. Dans ce contexte, et à l’ouverture officielle de ce festival, après la lecture du Coran par un étudiant, de l’hymne national, et une minute de silence à la mémoire des 257 Martyrs décédés lors du crash d’un avion militaire de type Iliouchine mercredi dernier dans le périmètre de la base aérienne de Boufarik Blida, le commissaire du festival Oumiloud Miloud  à souhaité la bienvenue aux représentants du Haut commissariat à l’Amazighité parrainant ces activités culturelles, les artistes plasticiens participants, aux responsables de l’Université Abou Bekr Belkaid, tout en souhaitant aussi un prompt rétablissement au recteur, le Pr. Mustapha Djafour.

Puis, il a souligné les étapes franchies par le festival qui est arrivé cette fois à réunir les universitaires de divers régions du territoire national, les thématiques artistiques de ces jeunes, qui méritent tout notre soutien et encouragements, de la continuité pour arriver au sommet et parvenir à donner à cet art la place qu’il mérite, cet art universel est entré dans notre quotidien. Il a indiqué en plus, que ce festival, permet aux Jeunes étudiants de se rencontrer, d’échanger des idées et expériences vécues, du moment que le thème de cette édition de l’Amazighité, identité et culture, est très important dans ce moment de pleine mutation. De son côté, et dans son intervention, Hachemi Assad, le secrétaire général du Haut Commissariat à l’Amazighité a remercié les organisateurs, les responsables de l’Université de Tlemcen et du choix de cet axe.

Dans sa communication, Il a situé les acquis de l’Amazighité, les étapes franchies et ayant donné de nouvelles visions, les protocoles d’accord avec plusieurs ministères et institutions, de l’éducation nationale, de la communication, la culture, le tourisme, l’enseignement supérieur, des projets de laboratoires de recherches, de la formation continue etc. Et en plus des sorties sur le terrain pour la promotion de la langue Amazigh à tous les niveaux des régions du territoire national, et de façon graduelle et réfléchie, le projet de loi organique relatif à la création de l’Académie Amazigh.

Hachemi Assaad le secrétaire général de cette institution, à souligné qu’un pas important à été franchi, par la mise en place des structures, de moyens, de conditions adéquats et des textes réglementaires grâce au programme de son excellence le président de la République Abdelaziz Bouteflika. Il a souligné en plus les axes stratégiques contenus dans le programme d’action élaboré par cette instance pour le processus de la généralisation de la langue Amazigh dans ce sens.

Après cette riche conférence qui a éclairé les présents sur ce qui a été réalisé avec des statistiques, bilans, et les missions dévolues, la délégation s’est rendue ensuite à l’exposition de l’art pictural installée au hall de la faculté, pour visite et explications données par les artistes participants qui ont été encouragés et félicités de leurs œuvres présentées à l’université de Tlemcen.

Soulignons qu’un lot d’ouvrages a été remis par le Hca, au commissaire du festival.

Les artistes participants (es): Alem Nadjet Erba Mostaganem, Assia Athman Erba Sétif, Babi Abdeghani Erba Mostaganem, Badreddine Harbouche, Bekhta Elaidi université de Tlemcen, Ameur Mekkaoui Djelfa, Baalouche Houcine Mostaganem, Bellout Mohammed Lamine institut Batna, Benchohra Youcef Erba Tiaret, Bendadda Sarra Tlemcen, Benkheroudja Lakhdar Abdelwahab Mostaganem, Benzerram Karima Erba Tlemcen, Berrezzoug Nour Elhouda Mostaganem, Boudaa Nadia, Boudjik Raounek Université Constantine 3, Brahmia Mounir Tlemcen, Brous Ibrahim Tayeb, Chanbi Mohammed Jihad, Chebbah Sofiane, Chekroun Abdelkader, Fifou Mounira, Ghiat Adem, Hadji Imene, Ismaïl Tifour, Khaled Nacir, M’envoyer Bessam Constantine, Mestari Kawtar, Mimene Fatiha, Mohammed Àmeur Mostaganem, Keddar Nawel, Nouicer Nadjem, Oulmi Houcine, Rabah Kheira, Saleh Àmara, Soudani Soumia Tlemcen, Taboub Nada Mostaganem, Yousfi Yamna, Ziane Nour Elhouda.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *