L’aquaculture veut ratisser large

Informer et sensibiliser les jeunes sur l’importance de la filière stratégique de l’aquaculture, tels ont été les objectifs de la campagne organisée récemment par la direction de la pêche et des ressources halieutiques et ce, en collaboration avec la direction de l’emploi, au profit des jeunes pour les encourager à investir dans la filière aquaculture, notamment la pêche continentale, et les accompagner à réaliser leurs projets pour acquérir leurs embarcations en les incitant à subir une formation de courte durée au niveau de l’école de pêche de Ghazaouet.

Une attestation de qualification, rappelons-le, est délivrée par cette école, permettant à ces jeunes d’exercer cette activité. «Nous avons organisé cette campagne pour informer les jeunes sur l’importance de cette activité très bénéfique pour la région et pour l’économie nationale dans le cadre du développement du programme d’aquaculture, et conformément aux orientations du wali, lors de la réunion d’exécutif de wilaya qui s’est tenue le 11 février dernier, afin de faire le point sur les mesures prises par le secteur de la pêche, notamment en ce qui concerne l’aquaculture. Nous incitons au développement de tous les projets prometteurs dans cette filière», indique le directeur de la pêche et des ressources halieutiques, Derrouiche Kouider.

La wilaya de Tlemcen dispose d’un nombre important de plans d’eau répartis à travers l’ensemble de son territoire. Dans ce contexte, la direction de la pêche offre quelque 19 concessions au niveau des cinq barrages pour les jeunes souhaitant pratiquer cette activité. «Les cinq barrages ont bénéficié depuis 2006 de 13 opérations d’ensemencement par des larves et alevins de plusieurs espèces de poissons d’eau douce. Trois concessionnaires activent au niveau de ces plans d’eau, deux à Hammam Boughrara et un à Izdihar de Sidi Abdelli. Leurs productions mensuelles sont d’environ une tonne avec un revenu net de 200.000 dinars.

Pour plus d’informations, nous demandons à ces jeunes de se rapprocher de notre direction sise à Imama Mansourah, près de la poste et télécommunications, sinon d’aller vers les antennes situées à Ghazaouet, Honaine, Marsa Ben M’hidi et Maghnia ou bien nous contacter par téléphone ou à travers la page facebook de la direction de la pêche (facebook.com/DPRH. Tlemcen)», détaille le même responsable.

Khaled Boumediene (Le Quotidien d’Oran).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *