L’artisanat donne des couleurs au palais de la culture

Les artisans locaux de la wilaya de Tlemcen ont exposé leur travail à l’occasion de la journée mondiale du tourisme (26 septembre de chaque année), jeudi, au palais de la culture « Abdelkrim Dali » de Tlemcen. Une trentaine de petits artisans sont venus promouvoir dans le hall central leurs créations et savoir-faire auprès du nombreux public.

Tableaux de grands sites touristiques et culturels de l’office du tourisme de Tlemcen, photographies d’espaces naturels et d’écotourisme de la conservation des forêts, nattes et art culinaire traditionnel de Béni-Snous, posters et photographies de la ville historique de l’association culturelle « El Mouahidia » de Nedroma, décorations et sculptures, tapisseries, poteries, cuirs et produits en alfa ont été disposés sur des stands colorés qui attirent l’œil des visiteurs.

Présent à l’ouverture de cet évènement, célébré cette année sous le thème « Le tourisme et la transformation numérique », le wali de Tlemcen, Benyaiche Ali, s’est longuement arrêté pour discuter avec les créateurs, ravis d’expliquer leur travail, en présence des directeurs de l’exécutif et des responsables du secteur du tourisme et de l’artisanat. Les parents font découvrir l’artisanat à leurs enfants, les retraités viennent découvrir les créations exposées sur les étals.

Il faut souligner que la création et l’originalité des produits artisanaux exposés a laissé perplexe plus d’un, ce qui a amené le premier responsable de la wilaya à exhorter les responsables concernés de ce secteur à encourager ces artisans et valoriser ces produits divers de l’artisanat local, qui peuvent servir à la consommation touristique et la création de l’emploi. Ces produits peuvent aussi, selon le wali, engendrer des revenus pour ceux qui les produisent et les distribuent.

S’adressant aux responsables du tourisme et de l’artisanat de la wilaya, M. Benyaiche indiquera que « le tourisme est un agent important de transformation des manifestations et des productions culturelles locales, et les produits artisanaux sont des supports de la mémoire des touristes et des hôtes par rapport à leurs propres expériences de voyages et de visites.

Il faut redoubler les efforts pour promouvoir l’artisanat local, car la wilaya de Tlemcen regorge de sites naturels d’une beauté exceptionnelle et peut attirer davantage de touristes et de visiteurs. Ces merveilleux produits traditionnels de l’artisanat local doivent habiller l’espace public et fleurir tous les accès, halls et couloirs des infrastructures touristiques et hôtelières, des agences de voyages, et même sur des commerçants. Il faut privilégier l’artisanat et surtout aider ces producteurs locaux qui résistent encore et toujours face à l’envahissement des produits artificiels et industriels ».

Les participants à cette journée mondiale du tourisme se sont, par ailleurs, retrouvés dans la salle de conférences du palais où le wali a appelé lors de son allocution tous les acteurs et partenaires du tourisme à s’approprier des nouvelles technologies et à numériser et améliorer la qualité des services en utilisant les télécommunications pour la promotion du tourisme dans la wilaya de Tlemcen. Il faut rappeler dans ce cadre que le ministère de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique véhicule un projet ambitieux de digitalisation des administrations publiques et privées à l’horizon 2020.

Si aujourd’hui la révolution digitale bouleverse les modes de consommation de la culture, des loisirs et du voyage dans de nombreux pays, la transformation numérique dans le secteur du tourisme tarde à s’ancrer chez nous. Beaucoup d’agences de voyages et de tourisme, hôtels et administrations touristiques sont en retard sur l’intégration du numérique dans leurs établissements pour permettre au citoyen de réserver sa place, d’acquérir ou de payer en ligne son billet. Les réseaux de voyage et certaines agences ne sont pas interconnectés et ne disposent même pas de sites marchands pour vendre en ligne leurs billets au citoyen.

Une situation à remédier de toute urgence pour répondre aux attentes du client.

Khaled Boumediene (Le Quotidien d’Oran).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *