L’eau de la source de Mélilia contaminée

Contrairement aux informations rapportées par des habitants de Mélilia (commune de Hennaya) ayant fait état d’une intoxication de plusieurs personnes, qui serait imputable à la pastèque, un germe contenu dans l’eau de la source de cette localité en serait la cause, a-t-on appris auprès de M. Beghdous Abdelkader, directeur de la santé et de la population de Tlemcen.

«Les premiers résultats de l’analyse bactériologique et physico-chimique délivrés par les laborantins de notre direction et les agents du bureau communal d’hygiène ont révélé que l’eau de la source de Mélilia est fortement contaminée et par conséquent elle est impropre à la consommation», a indiqué lors d’une brève entrevue, le DSP de Tlemcen.

Pour rappel, 105 personnes dont plusieurs femmes et enfants de cette localité ont été prises de malaises (nausées, fièvres, vomissements, diarrhées et maux de tête). Elles ont été conduites d’urgence au centre de santé de Hennaya pour recevoir les soins nécessaires.

« Certains habitants fragiles de Mélilia souffrent encore d’étourdissements, de vertiges, de vision brouillée et d’autres manifestations en lien avec le système nerveux dus à l’ingestion de ce germe qui a touché de nombreux habitants », a témoigné de son côté un médecin. « Nous avons saisi l’APC de Hennaya pour la prise d’un arrêté interdisant toute consommation ou utilisation de l’eau de la source de Mélilia, qui fait l’objet d’un traitement intensif par chloration et chlorure de chaux. La population a été sensibilisée pour ne pas boire cette eau du moins provisoirement en attendant de voir si cette pollution d’eau continue ou pas », a ajouté M. Beghdous.

Mais, des habitants de cette localité qui continuent à consommer cette eau, nient toute pollution de la source. Selon eux, « cette eau ne souffre d’aucune anomalie et pour preuve on la boit tous les jours. Nous conseillons aux responsables sanitaires de refaire d’autres analyses pour vérifier la qualité de l’eau de notre source », a souligné Abdelkader, un ancien fonctionnaire retraité de l’APC de Hennaya.

Et d’ajouter: «Peut-être que c’est un virus qui s’est faufilé en amont de la source lors des crues des eaux pluviales». Il faut dire que cette localité est surtout renommée pour ses sources et cours d’eau qui arrosaient autrefois des vergers luxuriants situés en contrebas de la colline. Même les troupeaux de moutons du village s’abreuvaient dans les petits bassins de cette source.

«Qui ne connaît pas la source du village de Mélilia ? C’est assurément un des paysages les plus apaisants de la région de Hennaya. Son eau jaillit des sols comme des perles de cristal et s’écoule dans les champs de légumes et de fruits qui se trouvent en bas. La végétation est d’une étonnante vigueur et des arbres de toutes sortes y donnent en été une délicieuse fraîcheur. Les gens viennent de partout pour s’approvisionner en eau fraîche de cette source très ombragée par des eucalyptus centenaires. Des émigrés du village avaient emporté cette eau même en France pour effectuer des analyses à leurs propres frais. Ils nous ont confirmé sa potabilité et sa sainteté et tout le monde adore siroter cette eau glacée en été», a expliqué un habitant de Mélilia.

Khaled Boumediene (Le Quotidien d’Oran).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *