L’entrepreneuriat à la recherche de nouveaux horizons

L’esprit d’entreprise semble se développer de plus en plus du moins au sein de l’université et écoles scientifiques, grâce à l’impulsion du mouvement des journées de l’entrepreneur.

En effet, l’Ecole supérieure en sciences appliquées (ESSA) de Tlemcen, en collaboration avec le réseau universitaire de Tlemcen, a abrité dernièrement les «Webdays Tlemcen» portant sur deux axes: l’innovation et l’entrepreneuriat, ainsi que les startups week-end et ce, à l’occasion de la semaine mondiale de l’entrepreneuriat. Il s’agit pour le directeur de l’ESSA de Tlemcen, M. B. Rouisset, de fêter l’entrepreneur et l’esprit d’entreprendre, mais surtout de renforcer la stratégie de l’école, celle de sensibiliser à l’entrepreneuriat, inciter à l’esprit d’entreprendre et innover à travers l’accompagnement de création d’entreprises ou de startups. Pour ce faire, l’école a mis en place une cellule dédiée exclusivement à l’entrepreneuriat dont la responsable est une enseignante d’économie et de management de l’école, Mme Elaysmine Kadaoui Elaïdi.

L’ouverture des «Webdays Tlemcen» s’est faite en présence du directeur général de la formation du ministère de l’Enseignement supérieur, Pr. N. Ghouali, du recteur de l’université, Pr M. Djafour, du directeur de l’Ecole supérieure de management, Pr M. S. Sahel, du directeur du Pauwes, Pr. A. Zerga, du directeur du centre universitaire de Maghnia M. Naoum, des enseignants de l’école et d’autres facultés, du président de l’association des chefs d’entreprises de Tlemcen (Acet), du directeur commercial d’Africafé, du gérant d’écopack-sarl, des représentants des agences d’aide à la création d’entreprise, du directeur de l’Andi, des chargés d’étude technique de la Cnan, les chargés d’étude technique de l’Ansej et de l’Angem, des directeurs des établissements du réseau universitaire de Tlemcen et des directeurs des œuvres universitaires de Tlemcen et Mansourah.

La première journée a été animée par les élèves, les membres du club scientifique «Techsquad» de l’école. À cette occasion, plusieurs intervenants ont prononcé des mots d’encouragement et de remerciement, à commencer par le directeur de l’ESSA, l’ex-directeur de l’école, Pr Brahim Cherki, et le recteur de l’université de Tlemcen.

Des conférences et des ateliers ont été animés par des conférenciers locaux et étrangers, tels que M. Farid Arab, fondateur de la Founder Family et lanceur des Webdays, un membre de la Founder Family, expert en marketing numérique et enseignant à la faculté des sciences économiques, commerciales et de gestion de l’université d’Oran, une représentante et membre actif de la maison de l’entrepreneuriat Mme Wassila Tabet-Auel Achachi, enseignante et responsable d’un master en entrepreneuriat à l’université de Tlemcen.

Par ailleurs, un atelier-simulation de startup week-end a été organisé par les étudiants. Un atelier appelé «Idéation» ayant permis aux participants de trouver leur idée de stratup via la création d’une cartographie de réflexion appelée «mind mapping» à partir de mots clés, a été organisé par le « team » de la Founder Family. C’est à ce moment que les groupes de travail ont été formés pour lancer les startups week-end de cette édition.

Le top départ a été donné à 19h. L’aventure a duré près de 54h non-stop, dans une ambiance de travail rigoureux, sérieux mais aussi dans un climat convivial et chaleureux entre les stratupeurs.

D’autres activités ont été au programme, notamment un tournoi de jeux vidéo (l’e-sport), une discipline qu’ils espèrent voir intégrer dans les Jeux méditerranéens. Un plateau télé a été installé dans les locaux de l’école afin d’effectuer des diffusions sur la page de la facebookstartup.live et 24h.info portant des interviews des participants et des organisateurs.

La journée a commencé par des conférences portant sur l’entrepreneur et comment réussir, stratégie entrepreneuriale et multi-secteurs et transformation digitale, l’entrepreneuriat social et solidaire, animées par les membres du team Fouder Family. Un témoignage a eu lieu, de success story, d’une startup créée par des élèves de l’Ecole nationale polytechnique d’Oran (ENPO), qui a obtenu la deuxième place du concours national « Injaz El Djazaïr 2017» catégorie «impact sociétal».

La cérémonie de clôture a permis de choisir les idées les plus innovantes des startupeurs présents dans la salle des conférences ainsi que les membres du jury, composé de M. Farid Arab, M.Habib Belmimoun, coach et membre du team Founder Family, M. Mohamed Bouabdellah, gérant d’écopack-sarl et Mme Elyasmine Kadaoui-Elaïdi. L’ordre de passage des équipes a été tiré au sort afin de présenter le projet sur lequel ils ont travaillé durant tout le week-end contenant leur business model canevas, et pour expliquer leur produit et la façon dont il leur génèrera des ressources.

À la fin de chaque exposé, les équipes ont répondu aux questions des membres du jury afin de défendre leurs projets. Suite à la délibération, trois équipes ont été choisies ainsi qu’une quatrième pour un coup de cœur.

Le 1er prix est revenu à CSCC, le club scientifique de Blida pour «Arafood», une application permettant de passer commande et récupérer le repas entre deux cours.

Le 2ème prix est revenu à Micro club de Blida pour «Seriousgame», une plateforme permettant aux enfants de faire leur devoir tout en jouant.

Le 3ème prix est revenu au Club EBA de Blida pour leur projet «angré bio algérien». Le coup de cœur a été attribué aux étudiants du Pauwes pour leur plateforme «Agrinet».

Ce choix a été motivé par le fait que c’était la première fois qu’un projet porte sur l’agriculture et pour la première fois aussi que des étudiants étrangers participent aux Webdays en Algérie.

Khaled Boumediene (Le Quotidien d’Oran).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *