Les calendriers en Algérie (Par Baghli Mohammed ben Ahmed)

Par Baghli Mohammed ben Ahmed

Ingénieur Consultant

www.mirath.org

baghlim@gmail.com

1.-  CALENDRIER SOLAIRE

Le Calendrier solaire chrétien a été arrêté 532 ans après la naissance de Jésus-Christ

2.- Il fût supposé que Jésus Christ était né un 25 Décembre de l’an 753 de la fondation de Rome.

3.- Et c’est ainsi que fût décidé le commencement du calendrier solaire chrétien correspondant au Samedi 1er Janvier de l’An 754 de la Fondation de Rome.

4.- Ce Calendrier Solaire Chrétien prit en compte la réforme adoptée par l’Empereur Julien en l’an 46 Avant-JC (Before Christ ou BC) dans la répartition des mois et des années solaires.

5.- Le Calendrier Julien comprend les 12 mois en cours depuis l’an 153 BC avec un total de 365 Jours dans l’année normale et la prise en charge des 6 heures restant de la durée de révolution annuelle autour du Soleil dans un total d’une journée tous les quatre ans à ajouter au mois de Février tous les quatre ans.

6.- Ce fût le Savant arabe Thâbet Ibn Quorra Al-Harrâny (836-901) le premier à avoir calculé la durée de l’année solaire en annonçant le résultat de : 365 jours, 6 heures, 9 minutes et 11 secondes

7.- Les derniers calculs astronomiques ont donné le résultat suivant : 365 jours, 6 heures, 9 minutes, 10 secondes et 57 tierces.

8.- L’année solaire fût évaluée à 365,25 jours

9.- Le Reste de l’Année Solaire Astronomique fût :9 minutes et 10secondes et 57 tierces

10.- Les 365 Jours furent répartis sur les 12 mois de l’Année Solaire Julienne : Yennayer ou Janvier  (31Jours) ; Febrâyer  ou Février  (28Jours) ; Mâgou ou Mârs ou Mars  (31Jours) ; Yabrîr ou Avril  (30Jours) ; Mâyou ou Mai   (31Jours) ; Youniyou ou Younié ou Juin  (30Jours) ; Youlyouz ou Juillet (31Jours) ;  Ghoucht ou Août  (31Jours) ; Shoutember ou Septembre  (30Jours) ; Oukhtober ou Octobre  (31Jours) ; Nounember ou Novembre  (30Jours) ; December ou Décembre  (31Jours).

Soit un total de 365 Jours

11.- Tous les Quatre ans le Quart de jour est regroupé dans une journée qui est ajoutée au Mois de Février qui aura cette année 29 jours et l’Année est appelée Année Bissextile.

12.- Le reste de l’Année Astronomique soit 9 minutes et 10 secondes et 57 tierces atteignit un total de 10 jours en l’an 1582.

13.- En cette fin de 1582, lorsque la nouvelle des décisions du Concile de Trente de modifier le Calendrier Solaire en cours, arriva à Istanbul au Diwan du Haut Conseil Islamique du Sultan Mourad III (1574-1594), les fouqahas de l’époque ont dû se dire que les pratiques de la période anté-islamique de manipulation du Calendrier reprenaient de nouveau, mais comme la communauté chrétienne dans leurs contrées ne se sentait pas concerner, la nouvelle est passée comme un non-événement.

14.- Un « nasî’ » pas comme les autres venait d’être opéré et la communauté mondiale sous influence de Rome de l’époque était passée du Jeudi 4 Octobre 1582 au Vendredi 15 Octobre de la même année avec en prévision, par rapport au Calendrier Solaire de l’époque, dit Calendrier agraire  ou « Calendrier Julien », un train de mesures pour l’avenir :  – Suppression du jour supplémentaire du mois de février des années bissextiles de 1700-1800-1900 puis 2100-2200-2300 .- mais…sans toucher aux années multiples de 400 soient 1600-2000-2400..

15.- En supprimant 10 jours de cette année 1582, le Dimanche de Pâques fût ainsi ramené au Premier Dimanche après la pleine lune après le 21 Mars, objectif essentiel de cette réforme.

16.- Aucun pays musulman de l’époque ne s’en inquiéta, considérant peut-être que cette réforme ne le concernait pas, et personne ne pensa qu’un jour tous ses descendants seraient enregistrés à leur naissance ainsi qu’à leur mort sur les registres de leurs Etats dans ce nouveau Calendrier et que leurs citoyens allaient apprécier les réveillons du nouveau 31 Décembre en décalage aux jours de fêtes précédant leur EN-NAYER  traditionnel.

17.- Et c’est ainsi que le premier jour de l’En-Nayer devenait dans le nouveau calendrier dit «Grégorien» en concordance au : 11 Janvier de 1583 à 1700 ; 12 Janvier de 1701 à 1800 ; 13 Janvier de 1801 à 1900 ; 14 Janvier de 1901 à 2100. Cette équivalence est restée en usage durant l’occupation française et c’est ainsi que la célébration d’En-Nayer avait eu lieu le soir du 11 Janvier de chaque année. Or, d’après les calculs, il fallait corriger depuis 1901 l’En-Nayer de 1901 à 2100 pour la veille du 14 Janvier.

18.- Le Calendrier Solaire, sans la réforme de Grégoire XIII de 1582, a continué son existence en Algérie où déjà plusieurs savants avaient établi des manuels d’enseignement et de calcul des concordances de leur calendrier solaire avec le calendrier lunaire hégirien.

19.- A la Grande Mosquée d’Alger en 1830 le commentaire de Cheikh Sidi Mohammed ben Youcef es-Senouci sur le Traité de son maître Al-Habbâk sur l’usage de l’Astrolabe y était encore enseigné. Les Tolbas de Annaba, Constantine, Alger ou Tlemcen savaient déjà que Thâbit ibn Quorrâ (mort en 288H./901 JC) avait déjà calculé l’année solaire à 365 jours 6 heures 9 minutes et 11 secondes dans son ouvrage sur l’Année Solaire. (Aujourd’hui les calculs les plus récents des Ephémérides des Observatoires donnent 365 jours 6 heures 9 minutes 10 secondes et 57 tierces).

Les enseignements de Mathématiques et d’Astronomie de l’époque avaient les mêmes références : – L’œuvre d’Ibn Aby er-Rijâl avait déjà été traduit et édité en latin à Venise en 1485.

– Les œuvres d’Ibn Al-Banna’ étaient enseignés à Tlemcen à la mosquée école sise à l’entrée de Derb Messoufa et son calendrier fut traduit et édité à Paris en 1948. Abou Moqri’ al-Battioui a été traduit et édité par C.MOTYLINSKI à Alger en 1899. Les relevés d’observations astronomiques d’Al-Battâni avaient été traduits et édités à Rome en 1903 par C.A. NALLINO.

20.- LES JOURS d’EN-NAYER

Trois jours de festivités concernent l’En-Nayer ou Jour de l’an du Calendrier Solaire traditionnel : Il s’agit de Nafqat Al-Qarmous, Nafqat Al-Lham et Ras Al-‘Äm. Pendant ces trois jours, ni bain, ni coiffeur, ni nettoyage à la maison.

21.- Nafqat al-Qarmous :

– Sur les terrasses des maisons on étalait des feuilles des plantes suivantes à l’air libre :  quelques touffes de palmier-nain (doum), des rameaux d’oliviers(awrâq zeitoun), du romarin(iklîl), des asphodèles (berwaq), des scilles (fer’oun), des lentisques (draou), du caroubier (kharoub) ainsi que de la férule (klakh) et des fenouilles (sanoudj).

– Chasse au lièvre ou à la perdrix.

– Préparation d’un mouton ou d’un bouc pour la journée du lendemain : Nafqat al-Lham.

22.- Nafqat al-Lham :

– Fermeture des moulins et du four banal

– Préparation de Sfendj et Thrîd ainsi que le plateau de fruits secs (shifat qachqcha)

– Préparation de petits pains avec un œuf au milieu (guerisa biwladjadj)

– Préparation de la levure d’en-Nayer (khmirat en-nayer)

– Préparation de soupe spéciale Harira bil-kerwiya ou Cherchem (qamh, foul , djelban)

– Les petites filles parent leur poupée de nouveaux habits (qach blîsa)

– Le Conte aux petits enfants de Ajouzat en-Nayer était au programme de toutes les grands-mères.

– Echange de cadeaux entre les familles de fiancés.

– Mise sur le premier sillon de labour de la levure (khmira), fève (foul), figue (kermous), et grenade (rommâna)

– Le soir on échange de vœux de fin d’année :

«Allah yadakhlouh ‘alikoum bil mahanna war-rahma ».

23.- RAS AL ‘ÂM

A la nouvelle année du calendrier solaire traditionnel va correspondre le 14 janvier – Quatorze Janvier- .

Comme depuis bien avant la naissance de Sidna-‘Îssa, Jésus-Christ, ce premier mois du nom En-Nayer compte 31 jours ; au 4ème jour de ce mois aura lieu la mansion lunaire Sa’d boula’ et au 10 ème jour la Constellation du Verseau ou Delw ; au 17 ème jour aura lieu la célèbre mansion lunaire Sa’d essa’oud ; au 20ème jour sortiront les layalî qui avaient commencer au 12 du mois précédent ; au 27 de En-nayer se terminent les labours et le 30 d’en-Nayer apparaît la mansion lunaire de Sa’d Al-Akhbiyya. 

24.- Puis viendra Chabrâyer ou Fourâr ou Febrîr qui compte 28 jours (bien sûr une fois sur quatre il va compter 29). Avec sa constellation du Poisson à son 10 ème jour et au 15ème jour le début du Rabî’ avec deux mansions lunaires du Fargh moqaddam le 12 de ce mois et du Fargh moakher le 25 du même mois ; le 24 sera le premier jour des Hsoum.

25.-Puis le mois de Maghres ou Mârs comptera 31 jours avec la sortie des Hsoum le 4 et la Constellation du Belier au 10 de ce mois ; du 23 au 4 du mois suivant c’est la mansion Nath.

26.- Puis le mois de Yabrir ou Abrîl qui compte 30 jours : au 27ème jour de ce mois ce sera le début des jours de Nissân avec deux repères de mansions lunaires : Al-Battîn au 5 du mois et Thouraya au 18 de ce mois.

27.- Puis le mois de Mâyou ou Mâgou ou Mâyah qui compte 31 jours avec la fin des Nissân au 3ème jour de ce mois et la constellation des Gémeaux au 10 de ce mois. Les mansions lunaires du Dabarân du Haq’ah et du Han’ah au 1er, 14, et 27. Le début du Saïf commencera au 17 de ce mois.

28.- Puis le mois de Younyou ou Youlyou qui compte 30 jours avec en son 24ème jour le fameux jour d’Al-‘Ansra ; et en son 10ème jour la constellation du Cancer et la date du 9 pour la mansion du Dhirâ’ et celle du 22 pour la mansion du Nathrâ.

29.-Puis le mois de Youlyouz avec ses 31 jours, ses jours de Smâim qui commencent le 12ème jour de ce mois, sa constellation du Lion qui s’ouvre le 11 et ses deux mansions lunaires : celle du Tarf et du Djabha au 4 et au 18 de ce mois.

30.- Puis le mois de Ghoucht qui compte aussi 31 jours avec la fin des Smâim en son 20ème jour, et le début de la saison du kharif en son 17ème jour.. La constellation de la Vierge débute au 11 de ce mois et les mansions du Sarfa et du ‘Awâ’ sont au 14ème et au 27.

31.- Puis c’est le mois de Shoutanber ou Santanber qui compte 3 jours avec la constellation de la Balance au 10 de ce mois et pour les deux mansions celle du Sammâk Al-A’zal au 9 et Al-Ghaffâr au 22.

32.- Puis le mois de Akhtouber ou Touber qui compte 31 jours avec la constellation du Scorpion au 12 de ce mois et les deux mansions Ez-Zebbâni au 5 du mois et Al-Iklîl le 18.

33.- Puis le mois de Nounamberd ou Namber ou Noufember qui  compte 30 jours avec le début du Chita’ au 16 de ce mois, la constellation du Sagittaire au 11 et les deux mansions du Chawla au 12 et du Na’âim au 24.

34.- Enfin le mois de Dajamber ou Doujanber compte 31 jours. Avec les débuts des Layâlî au 12 de ce mois ; la constellation du Capricorne au 10 de ce mois et pour les deux mansions, celle du Balda pour le 9 et Dhabaîh au 22.  Le 24 de ce mois est en souvenir de la naissance de Jésus-Christ, le 30 sera Nafqat Al-Karmous ;  le 31 Nafqat al-Lham. ….Puis l’En-Nayer suivant.

35.- Si la presse nationale et internationale a retenu de ce calendrier les Horoscopes des constellations comme signe de culture de modernité, ce calendrier renferme tout un patrimoine immatériel de sagesse, de contes et légendes et de dictons que les rubriques récréatives des médias pourraient valoriser pour tenter de garder quelques repères identitaires comme le feraient la presse des pays nordiques ou des pays slaves.

36.- Nos calendriers arrivant difficilement  à nous offrir nos mois hégiriens, ne s’encombrent pas encore du calendrier solaire populaire que seules quelques grands-mères continuent à imposer autour d’elles.

37.- Jusqu’en 1830, l’Algérie fonctionnait avec ce calendrier et le Calendrier Hégirien.

38.- Dans les année 80, une frénésie de recherche identitaire a théâtralisé ce calendrier, qui est devenu un calendrier se référant à la naissance du peuple amazigh et il a  été retrouvé une origine en l’an 950 avant Jésus-Christ, d’une victoire d’un roi légendaire Chachnâq sur les armées du pharaon de son époque, et l’origine de ce roi fut bientôt localisée dans les monts de Béni-Snous de Tlemcen !

38.- A l’ère de la mondialisation, ne pourrons-nous pas garder ce système de calendrier solaire traditionnel agraire à titre de patrimoine immatériel ? Nous pourrons ainsi au moins ne pas ignorer ce que furent dans nos campagnes les treize jours du Nath, les sept jours du Hsoum, les quarante jours des Smâîm, les quarante jours des Lyâlî,  les sept jours de Nissân et surtout la fameuse journée d’Al-‘Ansra avec tout ce qu’elle a drainé dans l’imaginaire populaire durant plusieurs siècles dans notre pays.

  1. Le CALENDRIER LUNAIRE

L’année lunaire comprend Trois Cents Cinquante Quatre 354 jours avec un reste de 1/5 de jour et 1/6 de jour soit 11/30 ème de jour par an

40.- Le Calendrier lunaire est basé sur le Cycle trentenaire qui comprend des années de 354 jours et des années de bissextiles de 355 jours

41.- Le mois lunaire se compose de 29,53058868 jours soit

29 jours et 12 heures et 44 minutes et 2 secondes et huit dixième.

42.- Dans une Année Lunaire Astronomique nous aurons :

29,53058868 x 12 = 354, 36706416 jours

43.- Dans une Année Lunaire Normale, nous aurons avec les 12 heures de chaque mois lunaire Six jours répartis en alternance en six mois : 30 + 29 + 30 + 29 + 30 + 29 + 30 + 29 + 30 + 29 + 30 +29 = 354 jours

44.- Dans une Année Lunaire Normale, nous aurons avec Les 44 minutes et 2 secondes et Huit Dixième = 0,36706416 jour

45.- Ce reste formera dans un Cycle Trentenaire

0,36706416 x   30 = 11,0119248 jours

46.- Dans un Cycle Trentenaire des Années Lunaires, il y aura 11 Années Lunaires de 355 jours. Ces années seront des Années Lunaires Bissextiles avec un dernier mois de 30 jours au lieu de 29 jours.

47.- Une tradition du Prophète confirme la répartition des mois de l’Année Lunaire en mois de 30 jours suivi d’un mois de 29 jours,.

48.- Les mois lunaires du calendrier sont dans l’ordre : Al-Mouharrem 30 jours, Safar 29 jours, Rabî’ Al-Awwal 30 jours, Rabî’ Al-Âkhir 29 jours, Djoumâda Al-Oulâ 30 jours, Djoumada Al-Âkhira 29 jours, Rajab 30 jours, Sha’bân 29 jours, Ramadhân 30 jours, Shawwâl 29 jours, Dhoul-Qui’dat 30 jours, Dhoul-Hijjat 29 jours ou 30 jours

  1. Les pratiques légales sur l’Année Lunaire sont indépendantes de ces calculs et se réfèrent  à la stricte observation du Croissant Lunaire.

50.- Les traditions concernant le jour d’arrivée à Médine du Prophète (Prière et Paix sur Lui) convergent vers la date du Lundi 8 du Mois Lunaire de Rabi’ Al- Aouel de l’Année de l’Hégire ou Année de l’Autorisation de l’Hégire.

51.- La date de l’Arrivée à Médine 8 Rabi’ I an I correspond au 20 Septembre 622 JC

52.- Cette hypothèse nous donne la date du Premier Jour de l’An de l’Hégire soit le Vendredi 1er Mouharrem de l’An I de l’Hégire correspondant au 16 Juillet 622 JC.

53.- Pour établir des tableaux de concordances entre le Calendrier Grégorien et le Calendrier Hégirien, la méthode proposée ramène le décompte au nombre de jours écoulés depuis le Premier Jour de l’Ere Hégirienne jusqu’à la date grégorienne voulue.

54.- Pour réduire une date donnée grégorienne en nombre de jours écoulés depuis le Premier Jour de l’Hégire on utilise la Table G et la table g.

54.- Pour un date donnée Hégirienne en nombre de jours écoulés depuis le Premier Jour de l’Hégire on utilise la Table H et la table h.

55.- Le Premier Jour de l’Hégire étant un Vendredi, les sept jours initiaux de la première année furent :

Ven    Sam    Dim   Lun   Mar   Mer   Jeu

1        2          3       4        5         6         7

56.- Pour déterminer le Nom du Jour, d’une date quelconque, on divise par 7 le nombre total de jours que représente cette date depuis le premier jour de l’ère Hégirienne, et le chiffre restant indique d’après l’ordre ci-dessus, le nom du jour cherché. S’il n’y a pas de reste le jour est Jeudi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *