L’hospice « Dar El Adjaza » Bab Sidi Boumédiène fondé par Mustapha Lachachi « la crédibilité est primordiale »

Par Gadiri Mohammed

L’hospice appelée “Dar El Adjaza” situé à Bab Sidi Boumediène fondé par Hadj Mustapha Lachachi est opérationnel depuis l’année 1974.

Ce bienfaiteur né le 30 mars 1926 à Tlemcen, nous a indiqué que cet établissement accueille des pensionnaires âgés ne disposant pas de moyens adéquats sont admis selon la réglementation en vigueur et sur avis et accord de l’assemblée populaire communale et de la direction de l’action sociale et un registre d’inscription est ouvert dans ce sens pour tout contrôle, tout en ajoutant, qu’il y a un règlement intérieur à respecter.

Actuellement, a-t-il indiqué : nous avons 35 pensionnaires (15 femmes et 20 hommes)

Il a ajouté que tous les dons reçus de la part des particuliers en moyens financiers et autres sont consignés sur un registre. Il a souligné que la gestion est confiée à des personnels dépendants et affectés par les services de la commune.

Cette structure fondée par Lachachi Mustapha qui a plus de quarante années d’expérience dans le travail de la bienfaisance, dispose d’une cuisine, de trois réfectoires, de deux salons, d’une salle de bains, une infirmerie, un magasin et une mosquée.

En ce qui concerne le détournement dernièrement de produits alimentaires et un lot de vêtements par le gestionnaire et une femme de ménage, Mustapha Lachachi a souligné que ” je suis là pour veiller au bon fonctionnement et la crédibilité de cette structure de bienfaisance selon la réglementation et les normes et je ne laisserai quiconque salir la réputation de cette maison de vieillesse (Dar El Adjaza)”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *