El Yebdri Omar, nouveau président de la ligue de karaté-Do de Tlemcen

789zzzzzzzzzzzzzzzzzz

 

El Yebdri Omar a été élu nouveau président de la ligue de Karaté-Do de la wilaya de Tlemcen à laquelle sont affiliés 17 clubs totalisant environ 1.900 athlètes, garçons et filles. Deux candidats étaient en lice. Lors des élections qui se sont déroulées à l’office du parc omni sport en présence d’un huissier de justice. Son élection a été marquée par une écrasante majorité, avec seulement une voix contre, lui conférant ainsi une large popularité parmi les électeurs et les membres du staff qui aura à gérer pendant quatre ans les destinées de la ligue.

Lors de cette assemblée générale élective, les rapports moral et financier ont été adoptés à l’unanimité.

Le nouveau président détient une longue expérience dans la gestion sportive. Il a été président de la section de karaté de Mansourah, membre actif du bureau de la ligue, responsable de l’organisation des compétitions, vice-président par intérim puis président par intérim pendant un trimestre.

El Yebdri Omar et son équipe formée de six membres envisagent d’organiser durant leur mandat plusieurs stages de perfectionnement de haut niveau au profit des meilleurs jeunes pratiquants.

Ceci sera suivi selon les déclarations du Président, par la tenue de compétitions nationales et internationales à Tlemcen afin de relever le niveau technique des athlètes du terroir.

L’accent a été aussi mis sur la nécessité pour les services de la jeunesse et des sports de préserver de bons rapports avec la ligue à travers une démarche crédible et un respect partagé, prenant en considération le fait que les animateurs des clubs et de la ligue sont des personnes bénévoles qui sont là uniquement pour apporter leur contribution à l’émergence d’une élite représentative pour les joutes sportives nationales et internationales.

A noter que la ligue n’a pas bénéficié depuis deux ans maintenant de la moindre subvention de la wilaya ou des services extérieurs. Elle active avec les moyens de bord.

Il serait tant que les pouvoirs publics réagissent pour apporter leur aide à cette discipline qui a permis aux athlètes locaux de se distinguer pour porter haut le drapeau de l’Algérie hissé dans de nombreux forums internationaux.

B. Abdelmadjid

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *