Le maire de Remchi suspendu de ses fonctions

Le premier responsable de la wilaya de Tlemcen, Benyaiche Ali, vient de suspendre le président de l’assemblée populaire communale (APC) de Remchi, Cherifi Abdelkrim et ce deux mois après les élections locales du 23 novembre dernier, a-t-on appris hier auprès de la direction de la règlementation et des affaires générales de la wilaya (DRAG).

Selon nos sources, cette décision a été prise suite aux poursuites judiciaires enclenchées contre le président de l’APC élu sur la liste du Rassemblement National Démocratique (RND) et sa condamnation par la justice pour « des affaires liées à l’octroi d’un permis de construire et le non-respect des clauses du cahier de charges du droit de place et de stationnement du marché hebdomadaire de la ville de Remchi».

Le wali a agi en application de l’article 43 du Code communal qui stipule que « l’élu faisant l’objet de poursuites judiciaires pour crime ou délit en rapport avec les deniers publics (…) est suspendu par arrêté du wali, jusqu’à intervention de la décision définitive de la juridiction compétente». En attendant l’aboutissement du procès, c’est le premier maire adjoint, Belbachir Abdelhafid d’obédience RND, qui assurera la gestion des affaires de cette APC.

Khaled Boumediene (Le Quotidien d’Oran).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *