Mouvement de révolte populaire : des milliers de manifestants dans les rues

Ils étaient des milliers à manifester pacifiquement vendredi à Tlemcen et plusieurs localités de la wilaya, leur opposition à la prolongation du quatrième mandat du président sortant et exiger le départ immédiat de toute l’équipe gouvernementale. Formé principalement de jeunes, le cortège qui a pris son départ de la place Emir Abdelkader, face à la grande mosquée, a entamé une longue marche à travers les principales artères de la ville, dans une ambiance festive avec la présence de groupes folkloriques. La participation à ce mouvement de révolte qui rassemble toutes les franges de la société, a été, de l’avis généralement partagé, plus importante que le vendredi précédent.
Scandant des mots hostiles au régime, les manifestants arboraient des pancartes et banderoles sur lesquelles étaient inscrites des mots d’ordre tels « Selmia, Selmia », « Dégage », « Yen a marre » « Le changement maintenant ». « L’Algérie n’est pas la Syrie » « Non à la feuille de route de Bouteflika ». Au fur et à mesure que le cortège avançait sous les yous yous qui fusaient des femmes juchées sur les balcons, les manifestants entonnaient des chants patriotiques, hissant des drapeaux de toutes dimensions. Même des enfants et adolescents faisaient partie des protestataires.
De nombreux fidèles sortis des mosquées rejoignaient le cortège qui grossissait au fur et à mesure de sa progression vers le siège de la wilaya. Les agents de police en civil encadraient discrètement les manifestants dont certains portaient des uniformes de couleur vert, blanc et rouge.
Liberté

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *