«Nette amélioration» dans l’accueil des passagers au port

Les 1015 passagers et familles d’émigrés algériens arrivés, mardi vers 8 heures du matin à bord du navire Vronskiy Limassol (flotte Transmediterranea), ont exprimé, au port de Ghazaouet, leur satisfaction en matière d’accueil, mais également concernant l’ensemble des formalités d’usage et mesures de facilitations prises, cette année, en leur direction, jugées convenables.

Le wali de Tlemcen, Benyaiche Ali, a confirmé «l’engagement de l’Etat à déployer plus d’efforts pour l’amélioration des conditions d’accueil et la réduction du temps de traitement ».

Accompagné du président de l’APW, Bekhechi Mohamed, du chef de la sûreté de la wilaya par intérim, Boudjellal Brahim, du chef de la daïra de Ghazaouet et des représentants des douanes, de la police des frontières, de la gendarmerie et de l’entreprise portuaire de Ghazaouet, le premier responsable de l’exécutif est monté à bord du paquebot en provenance d’Almeria (Espagne) pour s’enquérir de la réduction du dé­lai de traitement douanier des voya­geurs, l’allègement des procédures et la dé­livrance des titres de passage en douanes (TPD) et autres formalités de déclarations de devises, à bord du car-ferry durant la traversée.

Il a sillonné ensuite longuement tous les coins de la gare maritime, notamment le couloir vert réservé aux familles, les pavillons de contrôle des passagers piétons et véhicules, ainsi que la logistique mise en place en matière d’information et d’orientation se rapportant aux voyageurs (brochures et dé­pliants des compagnies d’assurance de véhicule).

Dans ce cadre, M. Benyaiche s’est entretenu avec de nombreux membres de la communauté nationale établie à l’étranger qui ont saisi cette occasion pour soulever quelques propositions aux pouvoirs publics. «L’accueil est chaleureux, merci pour tout.

Franchement la situation s’est nettement améliorée par rapport aux années précédentes en matière de transit des passagers venant de la ville espagnole d’Almeria. Le seul bémol est le temps d’attente au départ d’Almeria où on nous a contraints d’attendre plus de 7 heures avant notre embarquement vers 1 heure du matin, sinon la traversée a été agréable. Notre vœu le plus cher c’est l’ouverture d’autres lignes maritimes de Ghazaouet vers Marseille et Alicante pour éviter les tracasseries des autorités portuaires d’Almeria et les horaires qui ne sont guère respectés», a indiqué au wali un émigré de Marseille.

Pour un autre passager véhiculé «la traversée et les formalités douanières ont été de très bonnes qualités. Il est seulement dommage que le prix du billet soit très cher».

Le wali s’est engagé à transmettre toutes les préoccupations relevées par les émigrés algériens aux pouvoirs publics pour assurer de meilleures facilités et commodités pour les années à venir. Il a, à ce titre, affiché sa disponibilité et courtoisie à l’égard des voya­geurs tout en incitant le staff policier et douanier en charge d’accueil à prodiguer leur aide et leur orientation aux hôtes du pays.

A noter que près de 2 400 passagers (248 véhicules) ont foulé le sol du port maritime de Ghazaouet depuis le 26 juin dernier.

Khaled Boumediene (Le Quotidien d’Oran).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *