Un nouveau souffle pour le service d’ophtalmologie du CHU

 

Depuis le décès, il y a plus d’une année (le 30 décembre 2017) de la chef du service d’ophtalmologie du centre hospitalo-universitaire Dr. Tidjani Damerdji de Tlemcen, Pr. Ouadah Meriem, qui a laissé un grand vide dans cet hôpital de 30 lits, une jeune équipe d’ophtalmologistes, dirigée par le docteur Brahami Jawad a pris la relève pour assurer les activités opératoires, les gardes médicales et les consultations, comme nous l’a expliqué ce mardi le directeur général du CHU de Tlemcen, Mazouni Nasreddine, lors d’une brève entrevue.

«Nous avons éprouvé énormément de difficultés pour remplacer la défunte professeur Ouadah, qui rendait de grands services aux patients et jouissait d’un grand respect de la part de ses collègues. Le service est aujourd’hui en évolution permanente grâce à l’implication de la direction de la Santé qui nous a aidés à doter ce service de jeunes médecins spécialistes et de moyens matériels et d’équipements neufs pour le développement de la spécialité, afin de fournir un plus haut niveau de qualité de prestations et de soins».

Sur le plan chirurgical, le service assure le traitement de la conjonctivite, la cataracte, le lavage de l’œil, l’extraction de corps étrangers des yeux, le glaucome et prend en charge les patients en consultations externes et en hospitalisation.

«Le service d’ophtalmologie a réalisé pour la première fois sa chirurgie pédiatrique sur un enfant de 3 ans qui présente un cataracte congénital total et bilatéral. L’enfant a été pris en charge par l’équipe médicale et paramédicale. Après le bilan d’urgence et les premiers examens, l’enfant a subi le 28 janvier un acte chirurgical du premier œil sous anesthésie générale. Le patient a été admis au bloc et opéré de sa cataracte gauche. L’intervention sur le deuxième œil a été réalisée le 3 février dernier», a précisé le DG du CHU de Tlemcen.

Par ailleurs, l’équipe médicale se prépare à réaliser des greffes de cornée. Les malades recrutés font l’objet d’un suivi médical minutieux avant l’acte chirurgical. Le service d’ophtalmologie qui dispose aujourd’hui d’un bloc opératoire et d’une salle d’exploration totalement innovante en terme de fonctionnalité et équipée de tomographie en cohérence optique (OCT) de dernière génération, d’un électrophysiologie, d’un angiographie, d’un champ visuel automatique et manuel, d’une topographie cornéenne et d’un échographe oculaire de dernière génération, est en passe de réaliser des projets lourds, telle que la prise en charge de la tumeur de paupière et le décollement de la rétine. Notre source a ajouté qu’environ 700 patients ont été opérés de la cataracte en 2018 et entre 30 à 40 visitent quotidiennement l’unité d’exploration du service d’ophtalmologie.

Khaled Boumediene (Le Quotidien d’Oran).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *