Nouvelle grande manifestation, que va faire Bensalah ?

Pour la huitième semaine consécutive, d’importantes manifestations se sont tenues ce vendredi 12 avril en Algérie. Malgré la répression policière, de nombreuses voix s’élèvent toujours contre le régime
Ce vendredi 12 avril a été un nouveau jour important de manifestations en Algérie. Après trois jours de mobilisation cette semaine, certains contestataires se sont rendus devant la Grande Poste d’Alger dès deux heures du matin aujourd’hui. Ils restent nombreux à demander le départ du “système” au pouvoir en Algérie, malgré une politique de répression plus affirmée envers les manifestants depuis mardi 9 avril.
La journée a été émaillée par plusieurs incidents. Dans la matinée, la police a tenté de limiter l’accès à la place de la Grande Poste à Alger, avant de décider de se retirer pacifiquement. Plus tard, plusieurs heurts ont eu lieu entre manifestants et forces de l’ordre, marqués par l’utilisation de gaz lacrymogènes, de canons à eau et par plusieurs blessés.
On connait désormais la date de l’élection présidentielle en Algérie. Elle aura lieu le 4 juillet 2019, un peu moins de trois mois après la date initiale du 18 avril. Jusqu’à cette date, c’est Abdelkader Bensalah, l’ancien président du Sénat considéré comme un proche d’Abdelaziz Bouteflika, qui assurera la présidence du pays par intérim. L’ancien général Ali Ghediri a déjà annoncé qu’il se portait candidat.
Algérie Direct

En direct

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *