Octobre rose : 30 sages-femmes mobilisées contre le cancer du sein à Sidi Djillali

photo-paramedical-3photo-paramedical-4photo-paramedical-2photo-paramedical-1

Par Khaled Boumediene

A l’occasion d’octobre rose sur le cancer, l’institut national de formation supérieure de sages-femmes de Tlemcen, a organisé le 26 octobre 2016, une journée d’information et de sensibilisation, dans la région de Sidi Djillali (au sud de la wilaya), sur le dépistage du cancer du sein, qui constitue un véritable enjeu de santé publique.

Selon le directeur de cet institut, Boukelikha Mohamed, environ 30 sages-femmes de l’institut et de l’établissement public de la santé de proximité de Remchi, encadrées par le médecin de l’institut national de formation supérieure de sages-femmes de Tlemcen, Dr. Bentouaf, et les sages-femmes enseignantes, Boualou Amina et Oufroukh Souad, ont mené des actions de consultation des femmes dans les salles des polycliniques de cette région steppique.

En outre, des dépliants sur le dépistage et les traitements ont été distribués aux femmes au niveau des habitations (Porte-à-porte) de Sidi-Djillali. A travers cette action de terrain, l’institut national de formation supérieure de sages-femmes de Tlemcen, a souhaité mettre en place une vaste action d’information et de sensibilisation sur le cancer du sein dans les zones déshéritées.

Selon notre interlocuteur, cette initiative devrait se poursuivre dans les localités d’El Gor, Bouihi, Ain Tellout, Béni-snous, Béni boussaid et Ouled mimoun.

Il est à rappeler dans ce contexte, que la CNAS prend en charge à titre gracieux le dépistage du cancer du sein chez les femmes âgées de plus de 40 ans affiliées à cet organisme. Cette opération de dépistage du cancer est effectuée à travers le centre régional de radiothérapie de Maghnia.

Des journées d’information sont organisées pour inciter les femmes à se présenter à ce centre d’imagerie à résonance magnétique (IRM) pour subir une mammographie préventive du cancer du sein.

En vue d’assurer le succès de cette opération, une cellule pluridisciplinaire est chargée d’assurer l’accueil des femmes et de les sensibiliser, à travers les assistantes sociales, aux dangers du cancer du sein et à l’importance du dépistage précoce. Lorsque le résultat du dépistage se révèle positif, les services de la CNAS orientent les femmes atteintes vers le médecin consultant du centre ou les médecins conventionnés.

Dans ce cadre, le conventionnement avec le médecin de famille mis en place par la CNAS contribue grandement à la facilitation de la prise en charge du cancer du sein chez les assurées.

A noter, que près de 3500 algériennes atteintes de cancer du sein décèdent chaque année. Selon des cancérologues, l’Algérie enregistre annuellement 11000 nouveaux cas de cancer du sein, un chiffre qui suscite une prise en charge sanitaire et une large campagne de communication pour la prévention en milieu familial à travers un dépistage du cancer du sein.

 

Une pensée sur “Octobre rose : 30 sages-femmes mobilisées contre le cancer du sein à Sidi Djillali

  • 31 octobre 2016 à 23 h 26 min
    Permalink

    jai fait parti de cette magnifique initiative ce fut merveilleux

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *