Les parkings sauvages dans le collimateur

L’éradication des parkings illicites et des stationnements gênants, la formation des agents de restauration des cantines scolaires, la collecte des peaux des moutons et l’hygiène et la collecte des déchets à l’occasion de la fête de l’Aïd El Adha, tels sont les points de l’ordre du jour de la séance de travail tenue mardi dernier au siège de la wilaya, présidée par le secrétaire général de la wilaya, Amieur Mohamed, qui assure l’intérim du wali et ce, en présence des 20 chefs de daïra, des 53 présidents d’APC et des représentants de la Sûreté et de la Gendarmerie nationale.

Lors de cette réunion, des instructions fermes ont été données pour l’identification, le recensement et l’éradication des parkings sauvages et des stationnements gênants qui existent sur l’ensemble des communes de la wilaya.

Dans le même contexte, le SG de la wilaya a également incité les responsables concernés à vulgariser le décret exécutif n°12-111 du 6 mars 2012 fixant les conditions et les modalités d’implantation et d’organisation des espaces commerciaux et d’exercice de certaines activités commerciales, afin de réorganiser les aires de stationnement réglementaires, et éradiquer le phénomène de stationnement anarchique et les parkings sauvages qui continuent de proliférer.

A ce titre, M. Amieur a recommandé aux chefs de daïra et présidents d’APC de relancer les commissions de sécurité de daïra pour revoir l’exploitation des aires de stationnement implantées au milieu des quartiers et cités et aider les jeunes qui veulent exercer dans ce domaine.

Il faut noter dans ce contexte que des « parkingueurs » autoproclamés, armés de gourdins imposent parfois sous la menace leurs tarifs au grand dam des automobilistes. Certains automobilistes se plient à leur diktat et paient le « droit » de stationnement, d’autres qui refusent sont tout simplement malmenés.

Cette anarchie qui est d’ailleurs à l’origine de querelles et d’incidents quotidiens irrite tout le monde. Il n’y a pratiquement plus un espace épargné par ces squatters d’espaces publics qui ne disposent souvent d’aucune autorisation administrative.

C’est donc pour mettre de l’ordre dans l’occupation des espaces publics dans l’ensemble des villes du pays que le ministère de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Aménagement du territoire a instruit les walis et les décideurs locaux pour la mise en œuvre de mesures nécessaires pour l’intégration de la gestion du stationnement et parking, afin d’améliorer la qualité des espaces urbains dans les zones sensibles de la ville.

Pour accompagner ces mesures, des patrouilles de police seront multipliées au niveau des points noirs des centres villes pour endiguer le phénomène de stationnement illicite et dissuader les contrevenants et assainir les rues des villes et garantir le droit au stationnement des automobilistes.

Par ailleurs, en application des instructions du ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales, deux cycles de formation théorique destinés aux agents chargés de cette opération seront organisés du 18 aout 04 septembre au niveau des centres de formation professionnelle et ce, pour une meilleure prise en charge de la restauration des élèves dans les cantines scolaires. Cette formation qui touchera près de 1.211 fonctionnaires sera suivie d’un stage pratique à la rentrée des classes. La commune assurera le transport des personnels en formation.

Sur un autre registre, la wilaya prévoit d’organiser de manière efficace la collecte des peaux d’ovins, de bovins et de caprins à l’occasion de la fête de l’Aïd El Adha et leur dépôt au niveau du centre d’enfouissement technique (CET) de Saf-Saf, avant la récupération par des tanneurs de cette peau traitée qui a une valeur économique.

Outre l’implication et le renforcement des équipes de propreté des communes pour la collecte des déchets ménagers lors de ces journées de l’Aïd et l’annonce par les mosquées des points et sites retenus pour le dépôt des peaux, des vétérinaires seront mobilisés pour assurer la qualité sanitaire et alimentaire.

Des spots sont quotidiennement annoncés par la Radio de Tlemcen pour sensibiliser les citoyens de saler les peaux avec du sel pour ralentir la putréfaction et conserver les peaux en attendant que les collecteurs passent.

Khaled Boumediene (Le Quotidien d’Oran).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *