Une permanence pour le retrait de l’extrait du casier judiciaire la nuit

Dans le cadre de la poursuite de la mise en œuvre du processus de réformes, visant à consolider la crédibilité de la justice et améliorer sa perception aux yeux du citoyen en modernisant son fonctionnement et en renforçant son efficacité dans la protection des droits fondamentaux du citoyen, le tribunal de Tlemcen a procédé, récemment, à la mise en place d’une permanence nocturne afin de délivrer l’extrait de casier judiciaire, en cas d’urgence, au citoyen, a-t-on appris auprès du Procureur général près la cour de Tlemcen, M. Benali Bey, qui a précisé que cette permanence assurée de 16h30 à 8h00, par deux greffiers et un technicien au tribunal, fait suite aux instructions du ministre de la Justice, garde des sceaux, Tayeb Louh, lors de sa visite de travail et d’inspection, effectuée récemment, au tribunal de Dar El Beida à Alger.

Cette nouvelle démarche permettra, en outre, selon le procureur de la République près du tribunal de la Justice de Tlemcen, Belahouel Kaoubi, de recevoir toute plainte, en cas d’urgence (violation de domicile par exemple), accélérer les affaires en instruction et prendre en charge tout examen d’autopsie médico-légale des cadavres mis en œuvre dans un cadre judiciaire.

Mardi soir, sur proposition du procureur de la République, nous avons constaté, nous-mêmes, de visu, cette permanence assurée, pour la première fois, dans cette structure judiciaire. Même si nombre de citoyens ignorent, pour le moment, l’existence de cette initiative qui vient à peine d’être lancée, néanmoins quelques personnes informées de cette mesure se sont présentées, mardi, tard dans la soirée, au bureau de cette permanence et ont pu récupérer leurs documents judiciaires en un temps record.

«Personnellement cette mesure prise par le tribunal de Tlemcen m’a beaucoup aidée, parce que je dois me rendre demain, mercredi, de bonne heure à Alger, pour déposer un dossier administratif. D’ailleurs ce n’est que cet après-midi, c’est-à-dire, à la veille de mon déplacement que j’ai appris que je devais joindre, dans mon dossier, un extrait de casier judiciaire, et c’est grâce à un voisin que j’ai appris que le tribunal de Tlemcen délivre ce document, après 16h30.

Alors je me suis rapidement présenté à la permanence du tribunal, avec une simple photocopie de ma carte d’identité nationale et un extrait de naissance, et à peine une demi-heure après le greffier m’a délivré cette pièce. C’est vraiment un délai d’attente très réduit, et en plus c’est pendant la nuit, vous voyez c’est du jamais vu ! C’est une justice permanente au sens propre du terme ! Je suis très satisfait que le citoyen puisse recevoir ce document pendant la nuit», a indiqué à notre journal un habitant de Tlemcen, rencontré mardi soir au tribunal.

Outre, la promotion et la formation des ressources humaines, la modernisation des moyens de travail et l’amélioration de l’accueil des justiciables, le tribunal de Tlemcen s’est doté, dernièrement, d’une infirmerie (un médecin et un infirmier) et de boîtes à pharmacie, pour les premiers secours devant être apportés, en cas d’urgence aux personnels du tribunal (magistrats et greffiers), aux avocats et aux justiciables.

Il faut signaler, dans ce contexte, que de nombreuses personnes sont prises de malaise lors de leurs procès, et les magistrats ne savaient pas quoi faire face à une crise d’épilepsie ou une perte de connaissance de leurs justiciables.

Khaled Boumediene (Le Quotidien d’Oran).

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *