Portes ouvertes sur l’APC : Le wali honore les DEC, les anciens présidents d’APC et les anciens gardes communaux

 

Photos : Moulmay Ahmed Ougouti

Par Khaled Boumediene

A l’instar des autres wilayas du pays, le palais de la culture ‘’Abdelkrim Dali’’ a abrité une journée « Portes ouvertes » sur la commune, sous le haut patronage du Président de la République, à l’effet de commémorer la promulgation de l’ordonnance N° 67-24 du 18 janvier 1 967, portant sur le premier code communal de l’Algérie indépendante, qui organise la commune algérienne, spécifie ses attributions et définit son financement.

Pour rappel, l’article premier de ce code communal spécifie, que la commune est la collectivité territoriale politique, administrative, économique, sociale et culturelle de base. Son deuxième article précise qu’elle est administrée par une assemblée élue, l’assemblée populaire communale formée de délégués communaux.

A cette occasion, le wali de Tlemcen, M. Saci Ahmed Abdelhafid, a honoré les délégués exécutifs communaux (DEC), MM. Khaldi Mohamed (Ain Ghoraba, 1993), Benaiche Benamar (Ain Fettah, 1993), et Thabti Mohamed (APC de Sidi Abdelli, 1993), qui ont consenti des sacrifices pour gérer les affaires des assemblées populaires communales, qui étaient menacées d’effondrement, à cause du terrorisme aveugle sévissant à l’époque et ce, en présence de M. Amieur Mohamed, secrétaire général de la wilaya, M. Chaif Okkacha, président de l’APW, M. Bensouna Benamar, directeur de la réglementation et des affaires générales, M. Djaafour Mustapha, Recteur de l’université, les autorités civiles et militaires, ainsi que de nombreux directeurs de l’exécutif, élus locaux et fonctionnaires de la wilaya et APC.

Le premier responsable de l’exécutif, a également honoré, les familles des regrettés des premiers élus locaux, Nair Talah (APC d’El-Gor, 1963-1967), Ghaouti Cherif (APC de Tlemcen, 1962-1964), Chekroun Mohamed (APC d’Ain Fezza, 1963-1972), qui ont assumé des mandats aux premières années de l’indépendance, ainsi, qu’à l’engagement des anciens gardes communaux, M. Besri Boumediene (Bouihi), M. Kari Tedj (Ain Tellout), et M. Maakal Abdelkader (Béni-Snous).

Cette louable initiative de reconnaissance et de considération de la part de l’Etat, a été fortement appréciée par tous les présents.

Une pensée sur “Portes ouvertes sur l’APC : Le wali honore les DEC, les anciens présidents d’APC et les anciens gardes communaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *