Protesta contre un projet AADL à Hennaya

Le programme des logements de l’Agence nationale de l’amélioration et du développement du logement (AADL) n’est guère du goût des habitants de la ville de Hennaya (10 kilomètres au nord de Tlemcen).

En effet, un collectif de riverains, composé de représentants du mouvement associatif, de l’environnement et d’agriculteurs de la commune de Hennaya, a organisé vendredi un sit-in devant l’installation du chantier pour dénoncer le choix de terrain de l’AADL qui souhaite réaliser un programme immobilier de 300 logements sur des terres fertiles de la plaine agricole de M’kacem, à la périphérie nord de Hennaya.

« Nous sommes là pour réclamer l’annulation de ce grand projet immobilier. Nous voulons que les pouvoirs publics interviennent le plus vite possible pour bloquer les travaux de ce projet de logements programmé de manière irréfléchie et insensée sur ces terres agricoles très fertiles et le délocaliser vers un autre endroit de la ville. Ces terres agricoles ne doivent pas être dilapidées ! Elles sont le terroir de la commune de Hennaya ! Où sont les responsables de l’agriculture et de la mairie ? », se lamentent ces citoyens de Hennaya.

Ce collectif de riverains de Hennaya qui s’est créé pour la circonstance compte faire circuler une pétition pour « recueillir le maximum de signatures et mobiliser davantage de citoyens afin d’alerter les hautes instances du pays pour le retrait définitif du permis de construire et l’abandon de ce projet de construction qui devrait se réaliser sur les terres agricoles de la plaine de M’kacem ».

Les contestataires, un représentant du syndicat des agriculteurs, un défenseur de l’environnement, un commerçant et ancien joueur du CRBH, deux enseignants retraités, le président d’une association de l’environnement, un représentant du syndicat des agriculteurs, un agriculteur, un artiste et un retraité de Naftal, ne comptent pas lâcher prise jusqu’à satisfaction totale de leur revendication.

Khaled Boumediene (Le Quotidien d’Oran).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *