Relogement d’occupants d’habitations précaires

Après l’opération de distribution de 500 logements sociaux menée il y a 15 jours, une autre portant relogement de 58 occupants d’habitations précaires a eu lieu lundi. Les familles concernées occupaient des habitations de fortune dans différentes zones de la ville dont l’ancien hôpital, le quartier de l’Abattoir, les alentours du nouveau stade. L’opération qui a mobilisé des engins de démolition et des camions de déménagement a été menée de manière simultanée dans les différents sites.

Aussitôt les familles relogées, les habitations qu’elles occupaient sont démolies pour que soit évitée leur réoccupation. Selon les responsables locaux, l’ancien hôpital qui a été squatté voilà plus d’une vingtaine d’année, sera récupéré par l’ANP. Des associations voulaient que cet ancien hôpital accueille une polyclinique afin de réduire l’afflux vers l’EPH.

Les démolitions ont permis la récupération d’assiettes foncières qui seront destinées à la réalisation d’infrastructures publiques. L’opération de relogement supervisée par le chef de la daïra de Maghnia et à laquelle ont participé tous les services techniques de la daïra, l’OPGI, l’Ade, la Sonelgaz et l’Apc, s’est déroulée sans incidents. A noter qu’une autre opération de distribution de 1.100 logements sociaux aura lieu bientôt après l’achèvement de l’étude des dossiers par la commission concernée.

Cheikh Guetbi (Le Quotidien d’Oran).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *