Rentrée professionnelle : nouvelles filières pour les jeunes

La rentrée professionnelle de septembre verra l’introduction de sept nouvelles spécialités sein de quatre établissements de la wilaya de Tlemcen implantés dans les communes de Maghnia, Remchi, Mansourah et Tlemcen. Il s’agit de cycles de formation dans les filières d’agent de contrôle de la qualité des détergents et de produits cosmétiques, de technicien supérieur en machinisme agricole, de boulangerie, de pépiniériste, de réhabilitation et rénovation de bâtiments, de culture des plantes médicinales et aromatiques, d’achat et d’approvisionnement.
Cette année, ce sont 7.400 places pédagogiques qui sont disponibles au sein des 23 établissements de formation professionnelle et 3 instituts à vocation régionale que compte cette wilaya. De plus en plus de jeunes sont désireux apprendre un métier sanctionné par un diplôme professionnel susceptible de leur procurer un emploi ou de permettre à son titulaire de créer sa propre petite entreprise selon le dispositif d’aide de l’Etat. Plusieurs formules sont proposées pour cette nouvelle rentrée : formation résidentielle, apprentissage, formation en secteur rural, formation en école agréée, cours du soir.
La direction de la formation professionnelle a prévu également des séances réservées aux détenus afin que ces derniers, à leur libération, soient susceptibles d’entrer directement dans le monde du travail, avec leur diplôme en poche. Il en est de même pour la femme au foyer qui pourra bénéficier de cours personnalisés dans les domaines de la couture, cuisine et coiffure.
Les statistiques indiquent que la plupart des stagiaires des centres de formation professionnelle sont issus de ceux ayant raté leur bac, lesquels tentent leur chance pour apprendre un métier qualifié.
Liberté

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *