Saisie de médicaments destinés à la contrebande

Un lot de 20.000 boites de médicaments de production nationale destiné à être exporté frauduleusement vers le Maroc a été saisi dernièrement par les services de la sûreté de la wilaya de Tlemcen. Il s’agit de la Ranitidine en comprimés qui est un antihistaminique H2 qui inhibe la production d’acide gastrique, couramment utilisée pour le traitement de l’ulcère gastroduodénal et du reflux gastro-œsophagien.
Ces médicaments ont découverts à bord d’un véhicule de tourisme de marque Hyundai qui circulait à proximité du plateau Lalla Setti, sur les hauteurs de la ville. Le conducteur (25 ans) et son passager (30 ans) ont été arrêtés. Lors de l’enquête il a été établi que la marchandise appartenait à une autre personne, un certain M. Z âgé de 25 ans qui a été mis aux arrêts à son tour. Les investigations se poursuivent pour remonter la filière dans laquelle seraient impliqués des pharmaciens.
Il y a quelques mois, dans cette même wilaya, un réseau spécialisé dans le trafic de médicaments de contrebande a été démantelé. Un employé d’une pharmacie alimentait durant plusieurs mois le réseau en question.
Liberté

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *