Soldes d’hiver : opération timide à Tlemcen

Tlemcen n’a pas échappé au phénomène des soldes d’hiver malgré l’absence de grandes enseignes commerciales à l’instar d’Oran, Alger, Annaba, Sétif. Pour écouler leurs stocks de l’année 2018, quelques commerçants du chef-lieu de wilaya activant surtout dans le secteur de l’habillement et de la literie ont déposé un dossier auprès de la direction du commerce pour obtenir l’agrément des ventes en soldes, conformément au décret exécutif 06-215 du 18 juillet 2006.
Jusqu’au 20 février, les consommateurs auront à vérifier de la véracité des prix proposés car pour certains clients, ces soldes sont l’occasion pour les commerçants de profiter de cet environnement promotionnel pour vendre les articles qui n’ont pu être écoulés les mois précédents. Avec des réductions affichées allant jusqu’à 50 % du prix réel, les articles mis dans les quelques vitrines attirent l’attention des acheteurs potentiels sans cependant que l’on enregistre un rush comme ailleurs.
Une fois face à la réalité, ces derniers constatent souvent que le produit est soit périmé, soit qu’il ne correspond pas à sa vraie valeur, ayant subi à travers une publicité souvent mensongère, une hausse plutôt qu’un rabais espéré. Pourtant les agents économiques que sont les commerçants ont été avisés par l’administration des dispositions coercitives mises en place prévoyant la confiscation des biens sur lesquels ont porté les infractions. A ce titre une brigade itinérante de la direction du commerce a été mobilisée pour mener des opérations de contrôle auprès des commerçants concernés par l’opération des soldes et ce jusqu’au 20 février.
A noter qu’une seule entreprise privée spécialisée dans la fabrication des matelas et oreillers a déployé plusieurs banderoles au centre-ville pour annoncer une vente promotionnelle durant la période des soldes, au sein même de l’usine située dans la zone industrielle de Tlemcen. Les nombreuses autres sociétés implantées dans la même zone, activant dans les secteurs du textile, de la bonneterie, articles plastiques, quincaillerie, matériaux de décoration, chaussures, habits traditionnels n’ont pas été tentées par les soldes pour réaliser un chiffre d’affaires performant, se contentant des commandes déjà passées ou ne se fiant à cette formule.
Liberté

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *