Stage de formation en aéromodélisme

Organiser un stage de formation sur l’aéromodélisme dans la wilaya de Tlemcen, est une véritable gageure pour l’aéroclub de Tlemcen.

Sari Abdelkrim, le président de cette association aéronautique, semble avoir réussi son coup en organisant du 6 au 9 juillet 2017 le quatrième stage national en modélisme et ce, en collaboration avec la fédération algérienne des sports aériens (FASA) et la direction de la jeunesse et des sports au centre culturel de Chetouane. Quelque 22 stagiaires-pilotes des wilayas d’Oran, Bouira, Biskra, Tissemsilt, Sidi-Bel Abbes et de Tlemcen ont répondu à l’invitation.

Selon M. Sari, le pilotage de 4 appareils aéroplanes s’est déroulé au stade d’Aïn Defla sous l’œil vigilant de deux instructeurs bénévoles en présence de l’ancien pilote Sari Abdelkrim et de la directrice technique et membre du bureau fédéral de la FASA, Mahi Sara.

«Cette manifestation qui s’inscrit dans le cadre de la commémoration des festivités du 55ème anniversaire de l’indépendance et de la jeunesse, est placée sous le haut patronage de monsieur le wali de Tlemcen. Le redéploiement de cette discipline par la FASA en Algérie consiste à former des formateurs pour les différents aéroclubs et l’ODEJ, qui seront chargés à leur tour, de relancer cette discipline par les aéroclubs au niveau des établissements de la jeunesse et des sports et éventuellement au niveau des centres de formation professionnelle et administrative.

Le but est d’initier les stagiaires aux techniques de fabrication de modèles réduits d’avion en utilisant différents matériaux de bois, polyester et colle, ainsi que l’étude des moteurs et les systèmes de radiocommande et des cours de pilotage. Ce stage a été possible grâce au soutien sans relâche et la grande contribution de l’APC de Chetouane. L’aéromodélisme est un sport loisir passionnant qui convient à toutes les catégories de jeunes à différentes tranches d’âge à partir de 16 ans. C’est un sport relevant du domaine de l’art de concevoir, réaliser et mettre en l’air des machines volantes motorisées ou non.

Il existe 3 disciplines de base : le vol libre, le vol circulaire et le vol radio commande. Cette dernière est la plus pratiquée dans le monde car elle permet à l’aéromodéliste de faire effectuer au modèle les évolutions qu’il souhaite. Avec la participation de nos stagiaires à ce nouveau stage en aéromodélisme, Tlemcen doit prendre ses ailes afin qu’elle puisse participer à des compétitions d’envergure internationale dont un festival international sur les sports aériens qui sera organisé à Tlemcen.

Nous tenons à exprimer nos vifs remerciements aux autorités locales et notamment la DJS, DFP et l’APC de Chetouane, sans oublier le président et les membres du bureau de la FASA et à tous ceux qui ont contribué de près ou de loin à la concrétisation de cette action dictée par l’impératif de l’intérêt général», souligne le président de l’association de l’aéroclub de Tlemcen.

Outre une exposition des principales activités de l’association de l’aéroclub, la projection de films-vidéo sur l’aéromodélisme, et une simulation de pilotage (décollage et atterrissage sur un appareil), des diplômes de réussite ont été remis par l’association d l’aéroclub et la FASA aux stagiaires ayant pris part à ce stage enrichissant lors d’une cérémonie de clôture organisée au stade d’Aïn Defla en présence de Radio Tlemcen.

Khaled Boumediene (Le Quotidien d’Oran).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *