Stations-service : l’arnaque à la pompe

Certaines stations-service en activité à Tlemcen ont trouvé un système ingénieux pour arnaquer les automobilistes. Par exemple lorsqu’un client veut remplir 500 dinars de carburant ou plus dans le réservoir de son véhicule, le pompiste règle sur le cadran du volucompteur la somme en question pour être débitée automatiquement. Or, chaque fois c’est 50 centimes en moins qui est amputée du volume du carburant servi.

En faisant un petit calcul, on se rend compte que ce sont des sommes importantes qui sont encaissées illicitement par les gérants de ces stations. Lorsque dans la journée, 100 véhicules en moyenne sont servis à la pompe, c’est un gain de 5.000 dinars qui est réalisé illégalement par les stations-service pointées du doigt par les usagers. En un mois, cela peut représenter la somme astronomique de 150.000 dinars. Certains gérants expliquent que cette situation est à l’origine de la panne du volucompteur et qu’il est difficile de trouver un technicien pour le réparer. D’autres prétendent que l’appareil de mesure et de distribution délivre souvent un volume supplémentaire à celui réglé automatiquement et ce au profit de l’automobiliste.

En tous les cas les automobilistes se sentent chaque fois arnaqués et exigent de Naftal une enquête pour déterminer les responsabilités des gérants des stations-service qui laissent cette situation perdurer.

Liberté

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *