Tlemcen : Les jeunes entrepreneurs encensent Algérie Télécom

ph Algérie télécom

Les jeunes responsables de microentreprises ayant bénéficié des dispositifs de soutien à l’emploi accordés par l’Etat à travers l’Ansej et la Cnac ne tarissent pas d’éloges à l’endroit du directeur opérationnel d’Algérie Télécom de la wilaya de Tlemcen, Boughendja Djelloul, pour les facilités accordées à ces jeunes entrepreneurs qui activent dans le domaine des technologies de l’information et de la communication (TIC).

«Nous, les jeunes entrepreneurs, avons toujours eu de l’aide et de la compréhension de la part du directeur opérationnel d’AT de Tlemcen qui a été d’une grande efficacité pour nous et qui nous a toujours offert une très bonne collaboration», a souligné à notre journal M. Belabdelli Ahmed, président de l’association des micro-entreprises activant dans le domaine des TIC dans la wilaya de Tlemcen, mentionnant entre autres qu’il est très ouvert aux préoccupations des jeunes sous-traitants et se veut beaucoup à leur écoute. « Les choses se passent très bien pour la sous-traitance avec Algérie Télécom. Ça marche bien. Nous réalisons dans de bonnes conditions nos chantiers. Nous saluons ce responsable qui ne ménage aucun effort pour accompagner les jeunes de l’Ansej et la Cnac, qui sous-traitent avec Algérie Télécom pour réaliser des travaux d’installation réseaux et fibres optiques ».

Il faut rappeler dans ce contexte que des conventions de partenariat existent entre Algérie Télécom d’une part, et l’Ansej et la Cnac d’autre part, pour l’octroi des projets en sous-traitance dans le secteur des TIC d’Algérie Télécom aux jeunes entrepreneurs porteurs de projets dans le cadre du dispositif de soutien à l’emploi des jeunes.

Le rôle de ces conventions ne cesse de se distinguer par son impact positif sur les jeunes entrepreneurs qui arrivent à honorer leurs cahiers de charge avec Algérie Télécom. Selon le directeur de l’agence nationale de soutien à l’emploi de jeunes de la wilaya de Tlemcen, Bahif Mohamed, une vingtaine de micro-entreprises activent dans le secteur des TIC dans la wilaya, notamment dans les travaux de réalisation et études, avec comme domaines d’intervention le tirage et raccordement de liens en fibre optique, la maintenance et la mise à niveau du réseau et la construction de réseau d’abonnés.

Il a soutenu que l’opérateur public est bien placé pour accompagner les jeunes entrepreneurs pour exécuter leurs projets dans de bonnes conditions, en leur fournissant les informations pour la réalisation des chantiers et, par conséquent, le développement d’un réseau fiable de sous-traitants d’Algérie Télécom.

Rappelons que la ministre de la Poste et des Technologies de l’information et de la communication, Houda-Imane Faraoun, a incité à plusieurs reprises les responsables d’Algérie Télécom à œuvrer à impliquer des micro-entreprises versées dans les TIC, dans la réalisation de leurs infrastructures et tous les services auxquels ils auront accès à travers la sous-traitance, afin de valoriser leur apport indéniable dans l’édification et la diversification de l’économie nationale et exploiter comme il faut cette valeur ajoutée dont a besoin l’Algérie pour son économie et son développement.

L’ex- ministre du Travail, de la Sécurité sociale et de l’Emploi, Tayeb Louh, avait, quant à lui, appelé les entreprises publiques à attribuer 20% de leurs plans de charges aux micro-entreprises et ce, compte tenu du rôle que peuvent jouer ces jeunes porteurs de projets dans l’investissement et la croissance économique.

Khaled Boumediene (Le Q. d’Oran).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *