Les travailleurs du port suspendent leur grève

Les 300 travailleurs de l’entreprise portuaire de Ghazaouet, en grève depuis dimanche dernierpour protester contre «l’autoritarisme et l’absence de considération de la part du président-directeur général du port vis-à-vis de tout le personnel et la dégradation des relations entre les représentants des travailleurs et la direction générale», ont suspendu leur mouvement suite à l’intervention «express», lundi soir, de trois membres du bureau national de la fédération nationale des travailleurs des ports, qui ont réussi à trouver un terrain d’entente entre le premier responsable de cette infrastructure portuaire et les travailleurs, lors d’une réunion qui s’est tenue, hier tard, en présence du directeur des transports de la wilaya et des responsables de l’union locale de l’UGTA de Ghazaouet.

«Nous avons repris hier le travail momentanément pour favoriser les négociations engagées avec la direction générale du port et avons exposé aux émissaires de notre fédération les principales revendications des travailleurs», a affirmé le responsable de la section syndicale UGTA du port, M. Behri Djamel Eddine, qui a confirmé la suspension de la grève.

Et d’ajouter: «Le président-directeur général s’est engagé à annuler toutes les plaintes déposées contre les membres du syndicat et les travailleurs, reconnaître les prérogatives des responsables de la section syndicale du port, reprendre le dialogue et la concertation avec la section syndicale, arrêter les recrutements abusifs et les promotions illégales, ainsi que l’implication des partenaires sociaux, à savoir le syndicat, dans les décisions prises pour la gestion du port ».

A noter que le PDG du port que nous avons essayé de rejoindre à maintes reprises pour plus d’informations est resté injoignable.

Khaled Boumediene (Le Quotidien d’Oran).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *