Tribunal criminel de Tlemcen : 4 peines capitales pour crime prémédité

aqaa

Les auteurs du crime crapuleux perpétré le 23 juin 2015 à El Gor, petite localité de la région de Sebdou, en pleine période du mois de ramadhan, ont été condamnés à mort par le tribunal criminel de Tlemcen lors de sa troisième session ordinaire qui se tient au niveau de la Cour d’Imama. Il s’agit de deux frères D.R (22 ans) D.O (26 ans) et deux cousins D.C (34 ans) et D.A (33 ans) reconnus coupables de meurtre avec préméditation sur la personne de Mabrouk Boumédiène, père de famille, âgé de 37 ans. Le père D.H (55 ans) a écopé d’une peine de réclusion de 10 ans. L’avocat général avait requis la peine capitale pour tous les cinq accusés.

Les faits se sont déroulés au niveau de la coopérative des céréales et des légumes secs (CCLS) d’El Gor, entité chargée de collecter, stocker, distribuer et commercialiser les céréales et assister les producteurs dans l’ensemble des opérations liées à la production des céréales et des semences. Ce jour-là les cinq agriculteurs venus de Ras El Ma (wilaya de Sidi Bel Abbès) se sont présentés à la CCLS dans l’intention de faire moudre leur récolte céréalière chargée à bord de tracteurs. Le chef d’unité de la coopérative Mabrouk Boumédiène qui les a reçus dans son bureau, leur a demandé poliment de revenir le lendemain en raison des fortes chaleurs et de la fatigue du personnel soumis à un volume de travail éprouvant, nécessitant pour eux de laisser les machines à l’arrêt pour éviter une éventuelle panne des moteurs.

Non satisfaits de cette réponse et des arguments avancés, les agriculteurs ont attaqué le gérant qui fut sérieusement battu et ne dut son salut qu’à la faveur de l’intervention des gendarmes de la brigade d’El Gor appelés à la rescousse. Les fellahs ont dû rebrousser chemin mais sont revenus le lendemain avec des armes blanches avec lesquels ils ont agressé Mabrouk Boumédiène qui fut poignardé sur plusieurs parties du corps. Après leur forfait commis, les agresseurs se sont enfuis à bord de leur véhicule, laissant le malheureux à terre gisant dans son sang.

Les gendarmes n’ont eu aucune difficulté à remonter la piste pour procéder rapidement à l’arrestation des auteurs du crime qui furent déférés devant le magistrat instructeur et déférés à la prison de Sebdou puis celle de Tlemcen, en attendant leur procès.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *