USMBA: Stage à Tlemcen à compter de jeudi prochain

par Kadiri Mohamed

Contrairement a ce qui a été annoncé ici et là, c’est à l’hôtel Les Zianides de Tlemcen que l’USMBA effectuera son stage de cinq jours à partir de jeudi prochain. C’est une décision prise conjointement par le staff technique et les dirigeants au terme d’une réunion de préparation en vue de la phase retour du championnat.

Mais avant, il y aura la reprise des entrainements qui a démarré ce lundi après- midi au stade du 24-Février 56 et qui s’achèvera le 4 janvier. Toutefois, on redoute que le groupe ne soit pas au complet car, après le match livré face à l’USMA en Coupe d’Algérie, la date de reprise du championnat n’était pas encore connue.

Cette situation a conduit le club à contacter les joueurs en prévision de cette préparation à Tlemcen où deux matchs amicaux sont programmés. Ceci afin de préparer sérieusement le premier match retour du championnat de la Ligue 1 qui aura lieu chez l’USM Harrach, une formation qui entend repartir du bon pied et qui avait accroché les protégés de Cherif El Ouazzani lors de la première journée de la phase aller.

Par ailleurs, l’opération mercato a débuté et coïncide avec l’installation d’un nouveau manager général, en l’occurrence Bessaoud Noredine, ancien joueur du club de la décennie 2000 et qui a déjà occupé cette fonction en 2014. Dans le registre des départs, nous avons appris que le gardien Benbot, malheureusement peu utilisé (un seul match à Oran contre le MCO) et l’attaquant Amiri seront libérés.

Dans le volet arrivées, on signale le milieu du terrain Herbeche Billel (ex-JSK) qui est donc la première recrue, en attendant d’autres selon les besoins arrêtés par le staff technique et qui sont les suivants : un gardien de but, deux défenseurs dont un axial, deux milieux de terrain ainsi qu’un attaquant. Des noms ont été proposés, à l’image de Mansouri Boukacem, Soufi, Mazari, Zouari et Belalem. Les négociations sont déjà engagées, a-t-on indiqué.

En parallèle à ce paramètre technique, il est important de souligner que le domaine financier reste des plus préoccupants. D’ailleurs, Bechlaghem Nouredine, membre de la SPA-USMBA, a annoncé que le club a engagé un audit, une expertise incontournable, car elle aboutira à un état des lieux sur la situation financière réelle du club. «Nous sommes actuellement pris en otage en pleine saison sportive. Nous avons des engagements à honorer, ce que nous ne pouvons faire en l’absence des bilans financiers pour accéder aux différentes subventions des pouvoirs publics et autres collectivités», soulignera notre interlocuteur avant d’ajouter : «Et pourtant, nous avons émargé conjointement avec l’ancienne administration du club un protocole fixant une date butoir pour la remise desdits bilans. Or, ce délai est dépassé alors qu’il y’a urgence. Les pouvoirs publics ont été saisis et l’opinion publique doit être au courant».

On ajoutera enfin la stagnation du capital financier depuis le passage au professionnalisme, et ce n’est qu’au mois de novembre qu’une augmentation du capital à hauteur de cinq cent millions fut décidée, suivie de son ouverture officielle qui a débouché sur l’arrivée de nouveaux acquéreurs, avec à leur tête le président El Hennani Abdelghani, tous déterminés à assainir la situation du club appelé à assurer son maintien parmi l’élite et d’aller le plus loin possible en Coupe d’Algérie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *